Votre prochain cancer en développement via l’usage de votre téléphone cellulaire

Est-ce que vous connaissez le principe de précaution?

Il s’agit d’une approche où avant de mettre la santé ou la sécurité de soi-même ou d’autrui, on procède à une validation de nos travaux afin d’éviter des conséquences malheureuses (“adverse reactions”).

Ce principe de précaution aurait dû s’appliquer, tout naturellement, pour des produits tels que la cigarette, le Prozac (de Eli Lilly) et l’ajout de fluorure de sodium dans notre eau potable mais ÇA N’A PAS ÉTÉ FAIT et même après des millions de morts directement liées à ces quelques produits (sans compter tous les autres), l’industrie tente l’impossible pour NIER LES FAITS.

Les groupes d’intérêts privés ne manquent pas d’imagination pour faire taire les scientifiques qui OSENT prendre la défense du public en dénonçant leurs sales petits secrets. L’industrie les ridiculise, tente de leur faire perdre leur financement ou leurs liens d’affiliation et va même jusqu’à embaucher des scientifiques sans spécialisation dans leur domaine d’étude pour produire et publier des études qui les avantagent mais qui y arrivent en mentant ou en distortionnant la vérité au point où le principe de précaution est clairement violé. Pire, il s’agit même d’un geste criminel dont les lobbys d’intérêts privés se lavent les mains via le recours à la sous-traitance pour faire leur sale besogne de mensonge et de désinformation.

C’est exactement la situation inconvenante qu’on rencontre avec les téléphone cellulaires ou téléphones dits “intelligents” qui sont vendus, en vente libre.

Les Apple iPhone, Samsung Galaxy, Nokia Lumia, Blackberry Z10 et tant d’autres reçoivent et émettent des ondes tellement puissantes qu’elles peuvent provoquer votre prochain cancer. Et puisque la radiation s’accumule en vous, au fil du temps, si vous utilisez un tel appareil (ou si quelqu’un près de vous en utilise un), vous êtes probablement en train de développer votre prochain cancer.

Tous les cancers liés à la tête et à la gorge sont en explosion. Cancers du cerveau, notamment, qui tuent des personnes qui paraissaient en santé mais qui, en utilisant leur téléphone cellulaire, ont été affublés d’un cancer suite à une période de stress oxydatif intense qui a mené à une ou plusieurs tumeurs.

On pourrait penser qu’en prenant des antioxydants, comme des bleuets, on s’en sauverait mais ce n’est pas si simple, les téléphones cellulaires sont tellement puissants et NOCIFS pour votre santé qu’il faudrait en manger des quantités impossibles pour se protéger de l’effet de l’usage de ces appareils de communications beaucoup trop dangereux pour la santé humaine.

Mais il n’y a pas que le cancer du cerveau qui vous guette car si vous êtes un homme qui traînez votre cellulaire dans vos poches, c’est un cancer dans la région de l’aine qui se développe, comme un cancer des testicules ou encore, au bas mot, votre stérilité spermatique. Ça veut dire PAS D’ENFANTS et la fin de votre lignée familiale (à moins d’adopter). C’est très grave.

Et que dire des femmes qui mettent souvent leur cellulaire près d’un de leur sein? Elle se retrouvent trop souvent avec de vilains cancers du sein. Même chose pour les hommes d’affaires qui placent leur cellulaire dans leur pochette de vestion, près de leurs seins. Eux aussi se retrouvent désormais avec des cancers du sein et les médecins de notre “réseau de la santé” feignent l’ignorance quant à la raison de ces cancers hautement inhabituels.

Les hommes et les femmes sont SOUS ATTAQUE. Les ondes émanant des cellulaires ne font pas de distinction entre les sexes et CUISENT vos tissus jusqu’à augmenter le stress oxydatif au-dela du point où ils pourraient être réparés et donc, mènent à des tumeurs qui elles, mènent à d’importants problèmes de santé… ou à votre mort.

Les ENFANTS aussi sont ATTAQUÉS par les ondes des celullaires.

Avec une montée en flèche des cas de leucémie chez les enfants, il est clair que l’usage du cellulaire par eux ou près d’eux nuit CONSIDÉRABLEMENT à leur santé.

N’attendez surtout pas que Bell, Telus, Vidéotron, Shaw ou Rogers aient le courage de vous dévoiler LA VÉRITÉ en regard de leurs appareils cellulaires qui mènent à votre prochain cancer. Ils vont multiplier les chèques à leurs lobbyistes qui auront pour mandat d’endormir les décideurs publics pour continuer leur business empoisonné sans être dérangés.

Une compagnie qui vous donne le cancer en vous détroussant de plusieurs centaines de dollars par mois, est-ce que vous appelez ça un “ami”? Sûrement PAS parce qu’on déteste (déjà) ces géants des télécoms qui sont des monuments d’arrogance et d’avarice mais là, on découvre qu’ils n’hésitent pas un seul instant à mettre notre santé en danger pour maximiser leurs profits.

L’argent avant la santé des clients — c’est le motus operandi de TOUTES les compagnies qui se graissent la patte avec les téléphones cellulaires. Soit ils connaissent le danger et le cachent ou c’est une culture d’ignorance soigneusement entrenue afin de pouvoir, un jour, invoquer le doute raisonnable en guise de “défense” légale. Dans les deux cas, pour des compagnies milliardaires qui ont les moyens de tout savoir (ou presque), c’est carrément odieux… et criminel.

Comme à l’habitude, nos décideurs, nos responsables de la santé publique, nos procureurs publics et nos forces de police IGNORENT VOLONTAIREMENT les crimes qui sont commis contre TOUS LES CITOYENS via l’imposition de l’usage des technologies cellulaires via les téléphones eux-mêmes mais aussi via les puissantes antennes de retransmission qui sont disséminées, ça et là, près des quartiers résidentiels et des liens routiers.

Certes, le fait d’avoir un téléphone cellulaire avec soi peut s’avérer utile mais est-ce que ça vaut vraiment la peine de mourir prématurément d’un cancer pour cette “facilité supplémentaire à communiquer”? Non, bien sûr. Personne ne veut mourir trop jeune d’un cancer. Encore moins tuer ses propres enfants avec le développement d’une leucémie (cancer du sang… vraiment triste).

Juste pour vous situer, un four à micro-ondes standard (de petite taille) émet 800 microvolts, à l’usage. C’est la même émission qu’un routeur sans fil (de faible intensité) parce qu’au fond, c’est exactement la même technologie utilisée pour transporter un signal au lieu de faire cuire votre lunch… mais les deux cuisent votre cervau et votre corps, tout entier. Graduellement mais sûrement. Charger un film sur une tablette, comme l’iPad, monte à 2,000 microvolts mais le pire, c’est le téléphone cellulaire qui EXPLOSE à plus de 1,000 fois les niveaux NORMAUX de radiation à… 40,000 microvolts. C’est raide-dingue qu’on accepte encore de porter ces appareils-là près de notre corps!

Saviez-vous que si vous allez faire un tour dans les notes légales de votre iPhone, il y est notamment écrit que vous ne devriez jamais approcher l’appareil à moins de 10 millimètres de votre corps? Or, la quasi-totalité des usagers d’iPhone collent, à un moment ou à un autre, leur téléphone sur leur oreille ou une autre partie de leur corps (notamment lorsque le téléphone est activé, dans leurs poches). Le cancer se développe à chaque minute où votre téléphone est allumé, près de vous.

Ne comptez pas sur les oreillettes Bluetooth pour vous sauver parce que votre téléphone reste près de votre corps, dans une de vos poches ou dans votre main, pendant que vous parlez et les ondes Bluetooth, elles-mêmes, sont également très néfastes pour votre santé. Ainsi, vous cuisez vos tissus via DEUX SOURCES plutôt qu’une seule. Et à deux endroits différents. Le téléphone est le pire mais la cuisson a lieu aux deux endroits, quand même.

Ne comptez pas sur les “grands médias” pour vous apprendre quoique ce soit parce les propriétaires de ces chaînes de télé, de radio et la presse sont… les propriétaires des services de télécommunications cellulaires! Le tueur ne sera jamais assez bête pour vous avouer qu’il vous tue, c’est à vous de faire vos propres recherches.

Commencez avec cette vidéo de RT qui lève le voile sur les dangers du cellulaire et le lien confirmé avec le développement des cancers.

tumeur-du-cerveau-via-l-usage-d-un-telephone-cellulaire

En tant qu’utilisateur de la téléphonie cellulaire, vous devriez vous poser de sérieuses questions sur les effets sur votre santé de cette technologie qui vous BRÛLE lorsque vous l’utilisez.

L’important stress oxydatif qui en découle ne peut pas être pris à la légère.

apres-15-minutes-d-utilisation-d-un-telephone-cellulaire

Nos gouvernements nous MENTENT et ne nous protègent pas contre cette nouvelles vague de cancers, souvent mortels. Il vous appartient d’écouter votre corps lorsqu’il vous manifeste un inconfort lors de l’usage d’un cellulaire. Dites NON au cellulaire et tant que méthode de communication courante.

Servez-vous de votre tête et dites NON aux cellulaires… au lieu de laisser ceux-ci “cuire votre cerveau” à chaque fois que portez un téléphone de ce type à votre oreille.

Un commentaire

  • Mon fils a un cancer au cerveau depuis l’age de 19 ans .il dormait avec son cell sur son oreiller.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.