Montréal = prison

Ancienne prison

Que le confinement soit volontaire ou forcé, dans les deux cas, ça demeure du confinement.

Or, le confinement à Montréal, au Québec, au Canada, aux États-Unis, en France, en Italie et ailleurs dans le monde, ça reste du confinement.

Il y a des minuscules moments de libertés pour aller faire des courses mais c’est pour ensuite retourner se confiner.

Les rues de Montréal sont vides.

Les écoles de Montréal sont vides.

Les hôpitaux de Montréal sont largement vides, tous les rendez-vous prévus avant l’actuelle crise sanitaire “pandémique” (déclarée par l’Organisation mondiale de la santé et reprise, avec enthousiasme par le Dr Horacio “Tartelettes portugaises” Arruda, au Québec) ayant été carrément annulés.

Les parcs d’enfants sont vides, tout comme l’essentiel des parcs.

Les centres d’achats sont vides… parce qu’ils ont été fermés.

L’économie retient son souffle, au point de voir des poches entières mourir un peu plus chaque jour, comme dans le cas des petites entreprises qui n’avaient pas prévu de perdre leur revenu depuis (au moins) le 13 mars 2020 soit 2 mois… et le compteur continue de tourner, avec des effets de plus en plus dévastateurs sur l’oxygène social, à savoir l’économie.

Et l’oxygène? Celle que les Montréalais respirent? Elle a beau avoir moins de concurrence au moment où les poisons dans l’essence sont moins répandus mais soyez conscients que les antennes cellulaires 5G émettent à très précisément 60 GHz et ça, c’est la fréquence vibratoire de l’oxygène. Oui, l’oxygène que vous respirez est absorbée par le rayonnement électromagnétique pulsé (ou “par intermittence) de la 5G. Et avec la concentration du faisceau (le “Beam Forming”) de la 5G, c’est facile de viser un usager grâce à n’importe quel “appareil intelligent” avec une précision d’environ 10 degrés, d’où l’impératif de distanciation sociale pour mieux viser quiconque doit recevoir le rayonnement absorbeur d’oxygène de la 5G.

Tout fait du sens.

En autant que vous compreniez le plan.

Et le plan, c’est de transformer Montréal en prison.

Criez au complot tant que vous le voulez, le plan fonctionne à merveille.

Et justement, plus il y a de moutons qui sont assez naïfs pour croire les MENSONGES qui ont été amplifiés par les “grands médias” (qui ne sont “grands” qu’en raison des subsides des gouvernements en échange de leur conformité à l’amplification de la propagande d’État), plus la prison de Montréal s’impose comme étant une réalité qu’il ne faut pas remettre en question.

Or, justement, il faut absolument tout remettre en question.

Tout.

Pourquoi?

Parce que Montréal est devenu une prison!

Voilà pourquoi.

Avec la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbeault, qui attend des Québécois qu’ils soient “dociles”, comme des chiens, c’est étonnant qu’il y ait encore des gens qui n’aient pas compris que l’élite au pouvoir ne nous voit pas comme des humains mais des animaux.

Mme Guilbault aura beau s’excuser autant qu’elle le veut, elle a livré le fond de sa pensée.

Et au passage, elle a livré l’esprit de ce qui se discute, derrière les portes closes.

Les Québécois ont à décider s’ils veulent vivre en prison parce qu’un poignée d’élitistes ont décidé qu’il en serait ainsi et ce, pour suivre à la lettre le programme de l’Organisation mondiale de la santé qui n’a RIEN à voir avec la santé mais tout à voir avec l’agenda satanique, subversif et profondément malveillant des vaccins.

Car selon Bill Gates, sans vaccination, il sera IMPOSSIBLE d’aspirer à un retour d’une certaine normalité sociale.

Bill Gates, le plus important (et influent) donateur de l’OMS, a doublé la fortune de sa fondation avec son racket des vaccins neurotoxiques (de 50 à 100 milliards de dollars US). Et là il veut encore multiplier sa richesse via des vaccins neurotoxiques ANNUELS pour supposément protéger des infinies variantes virales associées à la grippe.

Montréal (et le reste du monde) doit demeurer en prison.

En confinement.

Volontaire ou pas, ça n’a aucune importance.

Les gens doivent demeurer isolés, apeurés, angoissés, pauvres et fragilisés.

Tel est l’agenda de l’élite qui dévoile la prison qu’elle préparait, de longue date. Le nouvel ordre mondial est un ordre satanique.

Quiconque ne fait pas partie de la résistance a un examen de conscience à faire, s’il a une conscience, bien entendu.

Le COVID-19 est un faux drapeau.

Une ruse.

Une arnaque.

Un mensonge, un piège.

Il existe, certe. Il a causé des morts, bien sûr. Mais le narratif qu’il a engendré pue le mensonge et l’opportunisme.

Si vous ne comprenez pas que Montréal est une prison, vous ne le comprendrez jamais. Si c’est votre cas, continuez à dormir. Continuez d’être lâche et de mériter votre emprisonnement et toutes les injections neurotoxiques qu’ils vous imposeront. Si vous êtes un lâche, vous resterez à genou. Les loups aiment leurs moutons “dociles”, faibles et désorganisés.

Mais si vous voyez Montréal pour ce qu’elle est devenue, à savoir une ville-prison, vous êtes la résistance.

Vous êtes la lumière, l’espoir, l’amour infini pour tout ce qu’il y a de noble et de divin dans l’expérience humaine, au moment de cette incarnation, dans cette dimension.

Les loups ne peuvent absolument RIEN contre vous, à partir du moment où vous réalisez que vous n’êtes vraiment, vraiment pas… un mouton.

Ce que vous êtes dépasse tout ce que les loups vous ont dit que vous étiez parce qu’ils sont terrifiés à l’idée que vous veniez à connecter sur votre coeur, sur votre source, sur votre lumière, infinie.

Fausse information, virus génétiquement modifié, narratif manipulé, conflits d’intérêts à n’en plus finir, élites sataniques et acteurs (lire: élus ou hauts-fonctionnaires) grassement compensés pour amplifier les mensonges, exactement comme les merdias des États sous influence, vaccins neurotoxiques, poisons dans votre environnement et votre nourriture, contrôle des masses, vaccination massive et éventuellement obligatoire, effondrement économique sans précédent, endettement au passage, à la faveur presqu’exclusive de l’élite qui s’empiffre dans une richesse inimaginable et implantation en catimini de la 5G.

Si vous peinez à comprendre qui est votre ennemi, relisez à nouveau le paragraphe précédent, jusqu’à ce que vous commenciez à comprendre.

D’Ici là, prenez des photos.

Montréal, en ce moment, est bel et bien une prison.


Voici une série d”images trouvées dans les médias sociaux. Ces images ont pour objectif de vous faire réfléchir.

Nous avons besoin de voir la réalité pour ce qu’elle est non-pas de croire à une propagande d’État qui nous enferme dans des fictions où l’élite gagne, sur tous les plans (qui comptent, pour eux).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.