Une mégabactérie pourrait frapper les canadiens

Danger: Les mégabactéries au CanadaUne mégabactérie pouvant causer de douloureuses lésions cutanées, des pneumonies hémoragiques et dans certains cas, la maladie dévoreuse de chair, pourrait frapper en force, d’un bout à l’autre du Canada avertit un rapport publié dans le dernier numéro du Journal de l’Association médicale canadienne.

Le straphylocoque doré résistant à la méthicilline (SARM) fait déjà rage dans des communautés américaines et progresse vers le Canada, selon les auteurs du rapport. Des cas ont été rapportés en dehors des groupes cibles traditionnels, chez des joueurs de football aussi bien que chez des enfants.

Au Canada, de nombreux cas ont pu être observés en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba ainsi qu’en Ontario. L’infection a été rapportée dans des grandes agglomérations urbaines comme Toronto, Calgary et même à Montréal et Québec où de 40 à 70 cas par mois ont été recensés.

Le Dr John Conly, co-auteur de l’étude, spécialiste des maladies infectieuses et professeur de médecine à l’université de Calgary, soutient qu’il n’y a pas un jour où il n’a pas à intervenir pour soigner des personnes touchées par cette mégabactérie qui, selon lui, touche beaucoup trop de gens.

L’agent pathogène dont il est question est virulent, résiste aux médicaments et a l’inquiétant potentiel de se répandre. Heureusement, jusqu’à présent, sa prévalence semble faible mais connaît une augmentation dans la plupart des régions du pays.

Il y a déjà eu deux morts de cette mégabactérie, un homme de 30 ans de Calgary et un bébé de seulement trois mois, à Toronto. Tous deux ont succombé à une pneumonie nécrosante ou d’abcès pulmonaires.

Tous les canadiens devraient demeurer vigilants face à cette terrible menace et rapporter tout changement dans leur état de santé aux autorités compétentes.

Tags: mégabactérie, lésions, infections, maladies, pneumonie nécrosante, abcès pulmonaires, mort, canada, straphylocoque doré, sarm

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.