La haute définition des nouveaux disques optiques

Les disques optiques passent à la haute-définitionL’année 1980 a été marquée par l’arrivée du CD.

Tout le monde se rappelle avoir acheté un album de son groupe préféré pour l’entendre comme jamais auparavant dans son nouveau lecteur… dans mon cas, c’était le groupe américain Starship et j’avais été emballé.

Depuis, les disques optiques ont conservé la même taille mais l’amélioration considérable du laser a permis d’y graver de plus en plus d’informations puisque les données y sont moins espacées que sur les DVD conventionnels.

Tout récemment, le DVD haute définitions (HD-DVD, par Toshiba) innove grâce à son laser bleu (450 nm) qui peut lire jusqu’à cinq fois plus de données que le laser rouge (650 nm) des DVD conventionnels. La console de jeux PlayStation 3 de Sony, quant à elle, fait appel à la technologie Blu-Ray pour aller plus loin que jamais dans ses jeux.

En termes de capacités de stockage…

  • HD-DVD – 15 à 20 Go soit 2h de DVD HD;
  • Blu-Ray – 23 à 27 Go soit 3h de DVD HD.

Pour fins de comparaison, un CD peut contenir jusqu’à 800 Mo et un DVD jusqu’à 4,7 Go de données.

Il faut noter qu’environ une centaine de films en haute définition sont déjà offerts pour le format HD-DVD, ce qui l’avantage, pour un certain segment de consommateurs. Le futur nous dira lequel de ces nouveaux standards, HD-DVD ou Blu-Ray, aura la faveur du public… ou si les lecteurs seront tous “hybrides”.

Tags: cd, dvd, blu-ray, hd-dvd, disque optique, données, standards, lecteurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.