Sortir du triple piège de la guerre, de la maladie et de l’endettement

Nous avons été lentement mais sûrement conditionnés à penser que l’état lamentable de notre société reflétait toute la gloire de notre modernité mais il n’en est rien.

Au moment de publier cet article, voici l’agenda de l’élite politico-économique…

  • Guerres

    • C’est archi-payant d’aller jouer à G.I. Joe en Afghanistan et ce, même si c’est odieux, illégitime et carrément illégal. Qui plus est, les contribuables “oublient” que ce sont eux qui paient TOUTES les factures;
  • Maladies
    • La maladie, c’est le “poste de profit” des transnationales pharmaceutiques étrangère alors plus il y en a, mieux c’est pour eux… et pour les politiciens corrompus qu’ils engraissent (ou “soutiennent”, selon votre point de vue);
    • Surveillez d’ailleurs l’imposition prochaine des vaccins contre la grippe porcine que vous devez REFUSER parce que, comme tous les autres vaccins, ce ne sont que des POISONS (et c’est pourquoi les médecins et les infirmières [parmi les plus intelligentes] refusent de les prendre ou de les donner aux membres de leurs familles);
  • Dettes
    • Le piège de l’endettement touche aussi bien les personnes que les entreprises;
    • La société de consommation dans laquelle nous évoluons valorise l’accumulation de moultes avoirs matériels qui, en fin de compte, rendent la vie plus douce mais ne facilitent pas nécessairement la pleine réalisation de soi;
    • Les banques ont les dents longues et s’enrichissent sans fin sur la misère du monde;
    • Grâce à l’endettement, la plupart des gens portent désormais le titre d’esclaves économiques, qu’ils le sachent ou non.

Et ne pensez pas que les politiciens-menteurs vont lever le petit doigt pour corriger cette aberrante situation sociale où les loups s’en prennent —en toute impunité et au grand jour— aux gens qui, ironiquement, financent leur règne de terreur.

Nous vivons dans la peur parce que pour l’élite, c’est un bon moyen de maintenir leur contrôle sur nous.

L’élite se délecte de voir que tant de gens croient encore à Al Quaida, à Ossama ben Laden et à la nécessité de virer zinzin dès qu’on voit passer un Musulman. C’est en inventant des “ennemis”, en imposant des divisions entre les gens et en induisant artificiellement le “risque terroriste” que l’élite immobilise ceux qui voudraient se dépasser.

Afin de mieux nous berner, l’élite et “grands médias” jouent sur les mots, à savoir…

  • Guerres devient “défense“;
  • Maladies devient “santé“; et
  • Dettes devient “l’économie“.

Subtil mais suffisant pour tromper “le public”, trop occupé à travailler pour réaliser à quel point la propagande de l’élite le confirme dans son état d’esclavage, au service de leurs maîtres qui, eux, savourent le fait qu’aussi peu d’individus aient compris le fonctionnement de leur matrice de contrôle social.

Pour se déprendre du piège du nouvel ordre mondial —qui contrôle désormais les postes clé du gouvernement du Québec et du Canada— il faut s’extirper, soi-même, de la matrice de contrôle psychologique, physique, sociale et économique.

L’élite attaque “le peuple” sur tous les fronts.

Comme la vache qui va à l’abatoir sans trop comprendre ce qui lui arrive, le citoyen moyen accepte une carte de crédit, s’endette, vit des problèmes de couple, finit par divorcer, fragile sa situation, celle de sa femme et de ses enfants au passage, recourt davantage aux “services publics” qu’il doit, en retour, financer à prix d’or et à force de tourner à vide, ce citoyen finit par couler et tomber victime d’une quelconque pathologie clinique et là, commence le début de sa fin alors qu’il met le pied dans le territoire de la mafia médico-pharmaceutique qui se spécialise tantôt dans les “traitements” des symptômes des maladies, tantôt dans le “soft kill” qui ne fait JAMAIS la une des journaux.

L’élite québécoise, alignée à la perfection sur les intérêts déclarés du nouvel ordre mondial, contrôle son gros cheptel de vaches (ou “contribuables”, c’est selon) au doigt et à l’œil…

  • Grâce à la guerre, l’élite maintient la société dans un climat de peur, d’instabilité et d’incertitude… tout en s’enrichissant éhontément sur le dos des générations actuelles et futures.
  • Un vaccin à la fois, l’élite vous lobotomise chimiquement… en engrangeant des revenus astronomiques dont vous n,avez pas connaissance parce que vous pensez que les vaccins sont “gratiss” alors qu’au contraire, ça coûte une fortune — pour se faire empoisonner.
  • Une carte de crédit à la fois, l’élite vous vide les poches grâce à des intérêts usuraires entre 19,4% et 28,8%… et plus!

Et les élus gouvernementaux ne font RIEN pour défendre les citoyens qui, comme les vaches qui marchent docilement vers l’abatoir, ne se doutent pas de ce qui les attend une fois qu’elles auront pris le parti de la “propagande officielle”.

Amis citoyens, apprenez à vous DÉPROGRAMMER.

Via un flot incessant de demi-vérités, de mensonges et la montée de la “culture du secret”, l’élite et leurs “grands médias” transforment graduellement votre cerveau en gibelotte tout juste bonne à comparer les “performances” des participants aux émissions de télé-réalité.

Le système d’éducation vous a laissé tomber en vous assimilant à la masse plutôt qu’en soulignant votre unicité.

Et ce n’est pas tout.

La société, dans son état actuel, est conçue pour vampiriser ce qu’il vous reste de liberté…

Vous êtes tellement forts et pourtant, vous croyez encore que de rouler à plus de 100 Km/h est “dangereux” parce qu’il y a un panneau qui l’indique et des policiers (inconscients qu’ils font le sale boulot de l’élite, contre l’intérêt des leurs, ce qui est doublement triste) qui punissent sévèrement les “contrevenants”.

En France, les automobiles roulent à 130 km/h sur les autoroutes.

Les Français sont-ils 30% plus intelligents ou “habiles au volant” que les Québécois? Bien sûr que non mais il savent encore se tenir debout et descendre dans la rue pour se faire respecter et c’est pourquoi l’élite a de la difficulté à baisser la vitesse sur les autoroutes, là-bas.

Une vitesse plus basse sur les autoroutes sert simplement à ralentir la vitesse des souris pour les chats (ou “policiers”) puissent les attraper plus facilement.

La limitation de la vitesse sur nos routes, comme tant d’autres choses, ne constitue qu’un levier de contrôle de l’élite sur “le peuple”.

Et le peuple, rendu chimiquement moins intelligent et pacifié grâce à la médication de l’eau municipale, n’a même plus la volonté de se rebeller contre tant d’agressions contre son humanité la plus stricte.

Aujourd’hui, tout est une question de contrôle et bien sûr, vous ne contrôlez à peu près rien sauf les insignifiances relatives de votre vie. L’élite contrôle tout le reste et c’est parce que vous leur DONNEZ l’occasion de vous contrôler qu’ils en sont capables.

Tenez-vous debout et reprenez le contrôle intégral de votre personne, psychologiquement, physiquement, socialement, et économiquement. Sortez de la matrice de contrôle dans laquelle l’élite tente continuellement de vous piéger.

Désormais, dites NON à la guerre, à la maladie comme étant “normale” et à l’endettement comme “mode de vie”.

Il y a moyen de sortir des pièges de l’élite mais pour que ça se produise, vous allez devoir arrêter de croire toutes les bêtises qui circulent dans les “grands médias” et qui, sauf de rares exceptions, sont stratégiquement conçues pour vous confirmer dans votre rôle d’esclave.

Brisez vos chaînes et dites NON au nouveau ordre mondial qui veut tout concentrer à l’ONU, via ses nombreuses organisations associées. Dites NON à une banque centrale planétaire. Dites NON aux vaccins (à TOUS les vaccins) et prenez votre santé en main.

Visez votre pleine réalisation, pas la réalisation des objectifs profondément malsains de l’élite.

Cessez de leur dire oui et opposez leur un NON catégorique.

C’est seulement de cette façon que l’élite va commencer à vous respecter. Autrement, vous n’êtes qu’un esclave de plus qui gigotte dans son petit mètre carré de liberté-surveillée. En clair, cessez d’être une vache qui se rend béatement à l’abattoir. Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le au moins pour vos enfants.

Québécois, le temps de dire NON à l’élite a sonné…

Tags: guerre, maladie, endettement, pièges, citoyens, contribuables, contrôle, élite, nouvel ordre mondial, parti libéral du québec, parti québécois, adq, parti conservateur, parti libéral du canada, npd, assemblée nationale, parlement, politique, élite politique, élite économique, grands médias, mensonges, matrice de contrôle, culture du secret, désinformation propagande officielle, vérité, pleine réalisation de soi, dire non à l’élite, voir à sa propre santé, s’éduquer soi-même

4 commentaires

  • Bon texte, bravo.

    C’est assez ! Debout québécois l’heure de gloire est arrivée !

    Sylvie R. Tremblay
    Jeanne du Lys
    Souveraineté Autonomiste

  • Voici notre plate forme en économie :

    C’est bien beau de critiquer mais il faut proposer des solutions de rechange. On ne paye pas les programmes sociaux en vivant d’amour et d’eau fraîche. Alors voilà des solutions de rechange que mon nouveau parti veut proposer afin de faire un virage économique vert et très prospère.

    Si j’étais premier ministre, voilà ce que je ferais dans les grandes lignes au niveau économique ;

    -Je déposerais une injonction sur les projets La Romaine, Rabaska, la réfection de Gentilly 2 et le projet de mine à ciel ouvert de Malartic.

    -Ça fait les cartels d’essence !!!

    L’essence est à environ $65 le baril et il y en n’a des litres dans un baril ???

    Ça, s’est sans compter que la plupart des raffineurs ajoute de plus en plus des diluants ( supposer rendre les moteurs plus propres….) Les diluants leur coûte bien moins cher le litre que le pétrole mais il calcul leur litre vendu comme s’il était 100% pétrole.

    Donc, nationalisation des raffineries de pétrole qui sont sur le territoire du Québec. Pour le moment on n’a pas le choix, on n’a besoin du pétrole. Tant qu’à se faire fourrer et se faire polluer aussi bien en retirer les profits et enrichir le Québec en attendant de trouver d’autres alternatives.
    C’est nous qui établirons le prix de détail suggéré à la pompe, journalièrement.

    -On ferait l’acquisition d’une chaîne de détaillants aux détails, faudra revoir peut-être, le fameux dossier Pétro Canada, a-t-on été payé pour ce cadeau fait au privé ???
    Avec des points des ventes on s’assurait de reprendre vraiment le contrôle du prix de l’essence au Québec.

    Les Québécois transige pour environ 17 milliards de pétrole par an. Pour qu’elle raison les profits de ses ventes serviraient a enrichir les amis des politiciens ? Pourquoi ne pas enrichir les Québécois avec les profits qui en découlent ???

    – Pendant ce temps, faut penser aussi à l’avenir. Création d’une société d’état indépendante de toute autre, ‘’ Hydrogène Québec ’’ cette société d’état fabriquera de l’hydrogène (en remplacement éventuel du pétrole) à partir de l’Hydro électricité pour le moment. L’hydrogène n’émet aucun effet de serre, elle est totalement verte.

    De plus, elle nécessite énormément moins de ressources naturelles à produire, on n’a pas de pétrole mais on pourrait avoir de l’hydrogène au Québec. Nous deviendrions plus autonome et indépendant. Cette société d’état et son siège social seraient installés dans la région ou il y a le plus de chômage.

    -Avec les points de détails dont nous aurions fait l’acquisition et nationalisé, nous installerons des pompes à hydrogène. Les consommateurs pourraient faire le plein de pétrole ou le plein d’hydrogène à nos points de vente.

    -En même temps, on fonderait une autre société d’état en allant chercher cette fois un partenaire. Les détails reste à peaufiner mais on garderait au moins 51%. Notre partenaire serait BMW. Ils ont déjà la technologie hybride pétrole/hydrogène. Ça serait le parfait transit.

    Il faudrait négocier avec eux afin d’avoir un premier modèle à prix populaire. On ne voit aucune différence, ni au niveau du confort, ni au niveau des capacités par rapport à une voiture qui fonctionne au pétrole. Ces voitures roulent à 140Km/h. Ils se sont promener à Montréal à l’été 2007 avec des limousines pour faire la promotion de l’hydrogène. Création, une à une avec un intervalle s’ajustant à la demande de 3 manufactures au Québec (sur environ 10 ans) pour desservir les Québécois mais aussi pour l’exportation. Un de nos premiers clients sera probablement la Californie qui ont déjà des pompes à hydrogène. Encore une fois on installerait ces manufactures dans les régions les plus pauvres et/ou forestières car c’est une industrie en déclin et maintenue par respirateur artificiel.

    -Nationalisation de toutes nos ressources naturelles, y compris l’eau. C’est plusieurs millions par année qui viendront dans nos poches à place de celles des amis des partis…

    -Un gros mais vraiment très gros ménage dans la fonction publique, sociétés d’états, ministère, hôpitaux. Une vérificatrice générale en chef et trois vérificateurs généraux sous ses ordres se divisant le travail.

    Pouvez-vous me dire pourquoi Hydro Québec dépense des millions en commandites, eh…agence de pub alors qu’ils n’ont aucune compétition ??? Vont-ils augmenter leurs ventes parce qu’ils font plus de publicité ? C’est qu’habituellement les gens font de la publicité pour augmenter leurs ventes !!! À mon avis on pourra aller chercher au moins un milliard par an de plus dans nos poches (et sans exagération), en tout et partout après un gros ménage et certaines nouvelles règles.

    -Nationalisation d’une compagnie, téléphone, Internet et câble. Comment voulez-vous que les assistés sociaux se trouvent un travail lorsqu’ils gagnent environ $500. /mois, qu’une passe d’autobus pour aller se chercher un emploi coûte $60, ils n’ont pas les moyens de s’acheter des journaux ?? Comment voulez-vous qu’un employeur les rappellent, ils n’ont pas le téléphone ? Ou voulez-vous que leurs ados traînent ? Dans la rue…au moins il se passe quelque chose puisqu’à la maison, Ils n’ont ni Internet, ni la télé ? Comment voulez-vous que ces jeunes s’ouvrent au monde sans Internet, sans accès è l’information, je comprends que certains tombent dans la dépression et l’alcool. Tous les Québécois, peut importe la région qu’ils habitent ou l’argent dans leurs poches au droit aux nouvelles technologies. Les tarifs seraient basés sur les revenus.

    -Nationalisation de notre équipe de hockey pour fêter ses 100 ans. On irait chercher quelques millions par année de plus en revenu. Et de plus, il est inacceptable que l’on doit être riche pour pouvoir regarder son équipe de hockey national le samedi soir ??? Payer des abonnements à tous les mois sur certains réseaux de télévision. Tous les Québécois ont le droit d’écouter leur ‘’match‘’ de hockey sur la télé régulière et ce gratuitement et ce dans toutes les régions du Québec.

    De surcroît, il faudra que les joueurs passent un examen de Français pour nous représenter parce que la seule langue tolérée dans le vestiaire sera le français. Bien entendu on changerait le nom, c’est comme si les Rangers de New York, s’appelait les Rangers des États-Unis ??? Ce n’est pas une équipe de hockey canadienne mais bien québécoise…

    Nationaliser Bombardier aviation et fabriquer le premier avion hybride fonctionnant au pétrole et/ou à l’hydrogène au monde. Ces avions n’émettraient aucune pollution si utiliser à l’hydrogène lorsqu’accessible dans un aéroport si non, ils peuvent utiliser le pétrole. On s’occuperait, bien entendu de fournir les aéroports en exportant notre hydrogène si besoin est.

    L’argent est là, partout alentour de nous mais c’est pas nous qui en bénéficions. Il suffit d’ouvrir les yeux et de la ramasser. Pas besoin de Rabaska ou de la Romaine pour ça ou de détruire le Saint-Laurent en y exploitant le gaz et en nous polluant.

    De plus, les Québécois donnent 50 milliards par an au fédéral en taxes et impôts pour venir nous écoeuré et nous angliciser. Ça fait, les jupons du fédéral, soyons autonomes.

    Proclamons la souveraineté du Québec par un vote référendaire à l’assemblée nationale. Demandons notre reconnaissance à l’international, puisque le Canada est en conflit d’intérêts…et gardons ce $50 milliards par an pour rembourser notre dette. Si on appliquait le montant total moins certaines dépenses additionnelles(environ 14G/an) au remboursement de notre dette en moins de 10 ans on pourrait rembourser totalement notre dette. Savez-vous comment on serait riche sans dette et intérêts sur notre dette ???

    Plus, géothermie, éolien, solaire etc.

    Sylvie R. Tremblay
    Chef, Parti Jeanne du Lys
    Souveraineté Autonomiste

  • Ca veut dire quoi au juste nationnaliser notre equipe de hockey? Et le francais langue obligatoire dans le vestiaire? serieusement? Obliger des gens a parler notre langue je trouve que ca ne fais pas tres “libre”… Ces gars la s’en viennent pas passer leurs vies ici, des fois ils y restent pour quelques mois seulement. Pensent aux joueurs de hockey comme des touristes riches, tu va les foutres a la porte de ton restaurent/boutique/etc parce qu’ils ne parlent pas le francais? J’aime beaucoup le hockey, je regarde pratiquement tous les match des caadiens, mais pas pour entendre les joueurs me parler en francais de leur performance, je veux les voir jouer et bien jouer. Si on commence a forcer tous les joeurs de hockey a apprendre le francais et bien beaucoup de joueurs vont refuser de jouer pour les Canadiens ou tout autres equipes professionel au Quebec.

    Je trouve que tu as de bonnes idees par contre, mais selon moi la souverainete et le hockey c’est des sujets qu’ils faut evite pour gagner de la popularite en politique en ce moment. Il y a des problemes bien plus grave et urgent que d’etre souverain aujourd’hui, selon moi ce n’est pas le temps de creer de nouvelles frontieres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.