Résurgence du virus H5, à Abbottsford…

Ça va (encore) mal dans la vallée du Fraser, à l’autre bout du pays, en Colombie-Britannique.

Nous avons appris que l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a confirmé, aujourd’hui, la présence de la grippe aviaire dans une ferme commerciale d’Abbotsford, au cœur de la vallée du Fraser.

Les premiers tests ont été effectués après que 50,000 dindes eurent présenté des signes de détresse respiratoires — non, elles n’étaient pas en train de regarder un show de Justin Timberlake —live— au Centre Bell ; )

Plus sérieusement, hier, une vingtaine de fermes ont été mises en quarantaine (par mesure préventive). Toutes ces fermes sont situées dans un rayon de 3 km du foyer d’infection.

dindes_grippe_aviaire_virus_h5

L’ACIA a précisé que la souche du virus identifié était faiblement pathogène mais d’autres tests seront effectués pour déterminer le sous-type exact du virus H5.

Selon l’Agence, ce virus ne pose pas de risque de salubrité si la volaille est correctement manipulée et cuite. À moins d’être en contact étroit avec des oiseaux infectés, la grippe aviaire touche rarement les humains. En ce sens, les Montréalais ne courent actuellement aucun danger.

Néanmoins, tous les oiseaux sur les lieux infectés seront euthanasiés. Les autorités demandent par ailleurs aux résidents des environs de surveiller l’état de santé de leur volaille et de les informer en cas de comportements inhabituels.

Des cas de grippe aviaire avaient été rapportés en 2005, dans cette région mais c’est en 2004 qu’une grave épidémie avait frappé les élevages de volaille de la vallée du Fraser.

Au total, 36 fermes d’élevage de poulets avaient été mises en quarantaine et l’épidémie avait entraîné l’abattage de 17 millions de volailles.

Pour l’heure, la situation de 2009 ne semble pas en voie de rivaliser avec la gravité de celle de 2004 mais quand même, il va falloir garder un œil sur cette région du pays qui semble avoir de la difficulté à s’affranchir de la grippe aviaire.

Espérons que cette situation n’ait pas de répercussions sur l’organisation des jeux olympiques de Vancouver, en 2010. Ils ont assez de problèmes comme ça…

Tags: dindes, poulet, grippe aviaire, h5n1, h5, virus, abbottsford, vancouver, colombie-britannique, canada, volaille, acia, inspection des aliments, faire cuire le poulet, abattage de volaille, problèmes respiratoires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.