En décrochant le téléphone, vous gagnez une croisière… ok, ou pas?

Vous avez un téléphone? Alors vous avez sûrement déjà reçu un appel d’un système automatisé qui vous annonce qui vous venez de gagner une croisière.

Oui, une croisière, rien de moins.

croisiere-gratuite-bahamas-celebration-mai-2014Si vous n’avez jamais entendu ce genre d’offre, vous pouvez l’entendre, dès maintenant, en composant le 1 877 222-3932. Prenez note que ce numéro pourrait changer, un jour mais au moment de publier ce billet, il fonctionne très bien.

Le message est en anglais mais vous comprendrez tout-de-suite le genre d’offre qui commence avec les grandes lignes mais où les détails ne seront dévoilés que lorsque vous choisirez le “1” pour parler à un agent. La voix de l’homme qui annonce cette offre nous donne le goût de faire nos valises et à moins de mettre son cerveau à “on”, on y voit que du feu — autrement dit, c’est une publicité téléphonique efficace.

En gros, c’est 2 jours de croisière dans les Bahamas via une compagnie appelée “Caribbean Cruise Line” et en plus, vous obtenez 650$ en crédit-voyage qui peut servir à acheter des souvenirs dont le prix a été ajusté pour éviter que ce 650$ ne soit trop avantageux pour vous mais bon, c’est probablement une valeur réelle de 100$ de plus alors c’est mieux que rien.

On parle d’une croisière en formule tout compris où vous mangez à volonté et où, comme tous les autres passager, vous aurez beaucoup de plaisir.

Mais on a PLEIN DE QUESTIONS à commencer par la compagnie qui opère cette croisière. Est-ce que c’est Carribean Cruise Line (qui organise le voyage) qui a l’air d’être un petit opérateur, Celebration Cruise Line (qui administre le bateau de croisière, à proprement parler) ou plutôt Royal Caribbean qui est un des meilleurs opérateurs de croisière, au monde? Ça reste flou et c’est probablement le but. Une plus petite compagnie qui a un nom qui ressemble à celui du meneur de son domaine, ça s’est déjà vu alors ça pourrait être le cas, ici, aussi.

Ça commence donc avec un gros point d’interrogation parce que le niveau de service de l’offre peut faire une ÉNORME différence entre une croisière mémorable et une autre, où on a hâte que ça se termine!

Et encore, on ne sait même pas encore si c’est une offre légitime ou une arnaque!

Après avoir consulté quelques sources, via le web, il semble que ce soit une offre légitime mais ce n’est pas vraiment gratuit parce qu’il faut toujours payer un minimum d’une soixantaine de dollars, par personne, pour les taxes du port et les autres frais minimaux, exigés par le gouvernement américain, en ce qui a trait à l’embarquement pour une croisière.

À ces frais, il faut ajouter le prix de l’avion et de l’hôtel, en plus des trajets que vous devrez faire en taxi, de l’hôtel au port, à Palm Beach, dans le sud de la Floride. On ajoute des repas et quelques dépenses imprévues et déjà, nos deux jours gratuits de croisière viennent de coûter bien plus cher, peut-être aux alentours de 800$ à 1,200$ par personne, si vous partez de Montréal.

Alors avant de dire oui à cette offre “incroyable”, il faut avoir beaucoup d’argent de côté pour s’y rendre. Honnêtement, tant qu’à avoir fait le voyage jusqu’à Palm Beach, ce serait bête de ne rester que 2 jours (pour la croisière), ce serait bien d’y rester au moins une semaine et là, les frais vont augmenter très vite.

Autant de considérations à propos desquelles réfléchir AVANT de dire oui à l’agent, au téléphone, qui tente de vous convaincre que c’est la croisière que vous attendiez.

Alors disons que vous dites oui, est-ce qu’il y aura de mauvaises surprises?

Selon Cruise Critic, la réponse est oui parce que pour avoir droit à ces deux jours “gratuits” de croisière dans les Bahamas, il faut assister à une journée complète d’offre de voyage “time share” ou dit en français, de “temps partagé” — le genre d’offre qui ne vous intéresse pas mais qui sera vantée pendant que vous ragerez de ne pas pouvoir aller prendre du temps pour vous, sur le bateau!

Mais bon, vous serez quand même sur un bateau de croisière avec le plaisir qui s’y rattache. Vous rencontrerez plein de monde en vacances (ne serait-ce que pour quelques jours) et vous reviendrez à la maison avec plein de belles photos de vous avec l’océan en arrière-plan.

Le verdict?

La plupart des gens n’accepteront jamais ce genre d’offre mais selon le contexte, ça peut être une expérience de vie. Par exemple, si vous êtes déjà en Floride, ça peut-être une petite escapade sympathique mais si vous devez partir de Montréal, vous êtes mieux d’aller une semaine à Punta Cana, avec du beau sable blanc et fin ainsi qu’un resort tout compris. Vous aurez encore plus de temps pour prendre des photos et alerter tous vos amis-Facebook que vous avez un mojito à la main à 10 heures du matin!

Enfin bref, ça dépend de votre sensibilité au risque et votre goût pour l’aventure.

Si jamais vous faites le voyage, n’h.sitez pas à nous livrer vos impressions afin qu’on sache mieux dans quoi on s’embarque, en répondant “oui” à ce proverbial chant de sirènes!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.