Carbonneau congédié par le Canadien

Les joueurs millionnaires de la Ste-Flanelle, les bébés gâtés qui portent des patins, ont eu la tête de Guy Carbonneau.

Bob Gainey ne fait que s’acheter du temps en congédiant Guy Carbonneau. Il a sauvé son emploi, pour l’heure mais rien n’est garanti, pour l’avenir.

En tant que nouvel entraîneur du Canadien, l’avenir de Gainey s’avère étroitement lié au rendement des joueurs qui viennent, rappelons-le, d’avoir la peau de Carbo.

Mais les congédiments vont bon train, cette saison… et pas seulement à Montréal:

  • 2009
    • 9 marsCanadien de Montréal — Congédiement de Guy Carbonneau, remplacé par Bob Gainey (pour l’intérim);
    • 22 févrierRangers de New York — Congédiement de Tom Renney, remplacé par John Tortorella;
    • 15 févrierPenguins de Pittsburgh — Congédiement de Michel Therrien, remplacé par Dan Bylsma (pour l’intérim);
    • 2 févrierSénateurs d’Ottawa — Congédiement de Craig Hartsburg, remplacé par Cory Clouston;
  • 2008

Alors, des bébés gâtés, dans la Ligue nationale de hockey, il y en a en abondance!

À quelques matches des séries éliminatoires, Gainey a dû prendre une décision (probablement à contrecœur) mais ça montre, une fois de plus, à quel point le sport professionnel est impitoyable dès qu’il est question d’argent.

Soyons clairs.

Si le Canadien de Montréal ne fait pas les séries, ils perdront de l’argent… beaucoup d’argent. Alors ce n’est pas pour “la noblesse du sport” que Bob Gainey a foutu Carbo à la porte, c’est pour du fric.

C’est une journée de plus dans la longue histoire du Canadien de Montréal, une équipe basée à Montréal mais dont le propriétaire est un Américain, financé (en bonne partie) par nos fonds publics… et c’est lui qui empoche la part du lion des profits.

On peut dire que le Canadien est un PPP (sans l’appeler nommément ainsi) où les Québécois, aveuglés par le “C-H”, enrichissent un propriétaire étranger… qui n’aurait pas “acheté” le club sans nos fonds publics.

Et là, le coach, un Québécois, se fait congédier pour une question de fric et d’enfantillages des joueurs (majoritairement étrangers). Non, mais… quel délire!

Tags: sports, guy carbonneau, bob gainey, entraîneur, canadien de montréal, les canadiens, congédiement, victoire des joueurs, lnh, montréal, hockey, millionnaires, argent

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.