Ceux qui ont une certaine connaissance de l’Islam, ce système politique de guerre d’usure et d’agression déguisé en pseudo-religion, savent que les femmes n’ont aucun droit, sous la loi islamique, appelée la Charia.

Si les femmes n’y ont aucun droit, pourquoi des Québécoises feindraient-elles l’indifférence devant la montée de la Charia, au Canada? À commencer par Toronto où il y a une masse critique de Musulmans qui favorisent une interprétation radicale du Coran et donc, travaillent à implanter la Charia, au Canada. Et là, on comprend que cette même mouvance pro-Charia se transporte un peu partout au pays, notamment à Montréal.

Les Québécoises auraient-elles mal compris l’agenda tyrannique et totalitaire —contre elles— dans la Charia?

Tous les organismes féministes du Québec semblent être en complète pâmoison pour les politiques pro-réfugiés islamistes (supposément de Syrie) de Justin Trudeau alors que par son immense manque de jugement, il met les femmes canadiennes en danger de devoir affronter, plus tôt que tard, la Charia islamique. Pourquoi les femmes sont-elles en amour avec Justin Trudeau alors que celui-ci nous fait dépenser des milliards de dollars pour paver la voie à la Charia? Qu’est-ce que les femmes n’ont pas compris?

justin-trudeau-et-l-islam

justin-trudeau-et-les-musulmans

justin-trudeau-et-l-esprit-islamique-au-canada

Justin Trudeau aime se faire passer pour un mouton mais sous ses airs de « selfie-boy », c’est un loup au service des banquiers de l’élite (comme les Rothschild, les Rockefeller et plus bas dans la chaîne, les Desmarais, les « comptes » locaux du nouvel ordre mondial). Justin Trudeau a pour objectif d’affaiblir les Canadiens en favorisant unilatéralement les Musulmans.

Vous cherchez un emploi payant dans la fonction publique? Si vous êtes blanc, vous aurez moins de chances, à compétences égales, d’obtenir cet emploi qu’un membre d’une minorité visible. Dans la plupart des cas, cette minorité visible, c’est la minorité musulmane. Est-ce normal? Les blancs sont devenus des citoyens de seconde classe, au Canada. Ils sont la « majorité » et dès lors, doivent toujours céder leur place aux « minorités ». C’est raide dingue et pourtant, c’est ainsi que les choses fonctionnent, dans le marché de l’emploi, au gouvernement et dans presque toutes les grandes entreprises. Les fameuses règles d’équité en emploi sont une guerre ouverte contre les blancs, à commencer par les hommes et ensuite, contre les femmes.

Tout pour plaire aux partisans de la Charia qui ont plusieurs ennemis, à commencer par les femmes qui n’ont AUCUN DROIT sous la loi islamique et ensuite, les hommes non-musulmans qui sont des « infidèles » (ou des « mécréants ») et qui, donc, ont le choix entre se convertir à l’Islam ou mourir.

Wow, tout un choix…

Et ce sont des partisans de la Charia qui ne veulent, trop souvent, RIEN SAVOIR de s’intégrer à notre société occidentale que Justin Trudeau, lui, importe ici, à coups de milliards de dollars (sans oublier les centaines de millions qu’on doit verser à la mafia des Nations unies qui opère les « camps de réfugiés » en Jordanie).

Justin Trudeau est un ami intime des Musulmans pro-Charia et il ne s’en cache même pas.

Comment les femmes québécoises font-elles pour idolâtrer ce premier ministre prétentieux et imbu de lui-même? Les femmes d’ici comprennent-elles les dangers d’une loi islamique qui gagne en force, au Canada?

Comment nos femmes québécoises peuvent-elles tolérer qu’une loi les relègue à avoir moins de valeur qu’un chien? Parce que c’est ça la Charia, mesdames.

Comment expliquer que nos femmes ne soient pas ENRAGÉES contre Justin Trudeau qui ne fait RIEN pour stopper la Charia, en terre canadienne?

Ça fait beaucoup de questions mais pour l’instant, on remarque un grand nombre d’hommes (et heureusement, un nombre croissant de femmes) qui prennent les réseaux sociaux d’assaut pour dénoncer l’islamisme. Une chance qu’il y a des Québécois et des Canadiens qui ont les yeux ouverts.

Régression jusqu’à la barbarie

La Charia islamique, c’est le rêve des Bédouins du 7e siècle qui torturaient femmes et enfants, pour leur bon plaisir. Le tout selon les enseignements de leur prophète qui était un voleur, un misogyne, un pédophile, un guerrier sanguinaire et sans pitié ainsi qu’en général, un salaud de la pire espèce.

application-de-la-charia

chatiments-de-la-charia

ils-ne-veulent-que-l-islam

Au Canada, on entend les politiciens libéraux, au fédéral, chanter les louanges de la « diversité » et aucun d’entre-eux ne semble inconfortable avec la Charia ou alors, pas assez embêté pour la dénoncer pour ce qu’elle est, à savoir une régression jusqu’à la barbarie.

Anti-femme

La Charia relègue la femme au rang de jouet sexuel pour les hommes musulmans. Les Musulmanes ont quelques droits, parfois, selon le contexte mais les femmes non-musulmanes, elles, n’en ont aucun. Absolument aucun droit. C’est pourquoi les millions de prétendus-réfugiés en Europe (à 75% des hommes dans la force de l’âge) s’en prennent avec autant de malveillance envers les Allemandes, les Françaises, les Danoises, les Suédoises, les Belges et les Italiennes. Pour eux, ces femmes non-musulmanes n’existent que pour soulager leurs pulsions sexuelles, quitte à les battre jusqu’à la soumission totale ou encore, à les violer, en groupe, si ça s’y prête.

Une femme québécoise qui ne comprend pas le danger que représente la Charia doit absolument faire un sérieux examen de la chose.

Ne pas comprendre le danger que représente la Charia, pour une femme québécoise, tient de l’inconscience.

Par exemple, une femme qui se fait violer, dans le contexte juridique de la Charia, doit avoir 4 témoins masculins (et musulmans) pour la « défendre ». Encore là, elle pourrait perdre parce que sa parole ne vaut rien. Pire, parce qu’elle s’est plainte et qu’elle risque (presque toujours) de perdre, elle sera fort probablement accusée d’adultère et alors, fouettée, battue en public (généralement dans la rue) ou encore, lapidée à mort.

Clap, clap, clap, vite, amenez cette belle religion de paix au Canada. On a tellement besoin de ce genre de grande sensibilité à l’égard des femmes! Vous aurez compris le sarcasme…

Tous les progrès qu’a fait notre société occidentale pour l’égalité des chances entre les hommes et les femmes est effacé d’un coup, avec la Charia. Pire, on recule jusqu’aux Bédouins barbares du 7e siècle. De quoi vous révolter mais ont dirait que plus rien ne choque les Québécois (qui devraient DÉFENDRE leurs femmes) et encore moins les Québécoises qui préfèrent parler du « beau chest » du ravissant Justin Trudeau. Juste inconscientes ou « un peu épaisses, on the side »? La question se pose parce que si les femmes étaient un tantinet informées à propos de la Charia, ce n’est pas un « désaccord moral » qu’elles auraient à propos de cette loi toxique, c’est la rage au cœur et le couteau entre les dents qu’elles devraient afficher. Sans aucune hésitation.

Et pourtant…

C’est comme si les Québécoises vivaient dans le même univers parallèle de Calinours que Justin Trudeau.

Il faut dire que les grands médias nous cachent l’essentiel de la crise sociale qui a lieu en Europe, avec des millions de migrants, mélangés à des Musulmans qui étaient déjà sur place et qui veulent profiter du momentum pour avancer leur agenda pro-Charia. Ainsi, il peut devenir un peu plus compliqué de comprendre que la Charia est un danger très réel, au Canada aussi.

Heureusement, il y a des médias alternatifs, presque tous actifs dans l’internet qui permettent de voir, sans filtre, ce que le déferlement incontrôlé de Musulmans fait à une société. Ça la détruit et ça la mène tout droit vers la Charia, une loi épouvantable pour tout non-musulman.

  • Vous aimez battre des femmes?
  • Vous adorez violer des femmes, sans aucune limitation, parce qu’elles ont laissé dépasser des cheveux, alors qu’elle marchait non-accompagnée d’un homme, dans la rue?
  • Vous voulez marier des petites filles de 9 ans, les violer juste après votre mariage et ne jamais être traité de pédophile?
  • Vous voulez couper la tête de tous les non-musulmans parce qu’ils refusent de se convertir à l’Islam?

Et bien, vous allez vraiment aimer la Charia!

Qu’importe que votre lâcheté à combattre cette menace à notre mode de vie occidental ouvre la voie, toute grande, à la Charia, vous êtes convaincus que cette mouvance ne va nulle part.

Détrompez-vous, les Musulmans pro-Charia savent très exactement où ils vont et en ce moment, ils gagnent.

  • Nos politiciens n’y voient que feu.
  • Nos femmes préfèrent se limer les ongles en regardant le « beau chest » de Justin.
  • Nos hommes sont trop distraits par les sports pour comprendre qu’en ce moment, ils devraient être en train de défendre leur femme et leurs enfants, contre la Charia.

Ça rend les Musulmans extrémistes et pro-Charia très heureux.

Ils savent qu’ils avancent continuellement leur agenda d’imposer la Charia, d’abord dans leur communauté puis, lorsque le moment viendra, dans le pays, au complet, d’abord pour le bénéfice des Musulmans « qui veulent s’en prévaloir » et ensuite, pour « un public plus large » souhaitant « résoudre des conflits » en conformité avec « les principes de l’Islam ».

la-sharia-en-grande-bretagne

C’est graduel mais efficace, surtout quand les élus, les femmes et les hommes sont en train de regarder passer ce train à l’idéologie barbare et fortement empoisonnée, surtout pour une société occidentale, comme la nôtre.

Qu’est-ce que ça va prendre pour réveiller nos hommes et nos femmes d’ici, aux dangers de la Charia?

Sérieusement, il faut se poser la question parce que la Charia n’a absolument rien de bon pour nous, ni pour nos enfants. Ni pour les Musulmans modérés, non-plus.

Il faut dire NON à la loi Charia, au Canada. C’est tolérance zéro, à partir du moment où vous comprenez ce que c’est alors prenez le temps d’aller vous informer et demandez-vous si vous êtes à l’aise avec la lapidation publique des femmes et le viol des enfants. Si ça correspond à vos valeurs profondes, allez vivre en Arabie Saoudite comme Philippe Couillard, bouchez-vous le nez, faites du fric et revenez comme ça ne vous avait pas vraiment affecté. Sinon, levez-vous et battez-vous contre la Charia.

Il n’y a pas de demi-mesure avec la Charia, vous êtes pour (si vous êtes un Musulman extrémiste) ou vous êtes contre (pour tous les autres). Alors décidez-vous et agissez en conséquence.