Quand l’OMS veut enlever et isoler

Geneviève Guilbault

Le 30 mars 2020, Mark Ryan, le directeur exécutif du programme d’urgence sanitaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré des choses troublantes, sur un ton anodin.

Comme si ce qu’il déclarait était commun.

Évidemment, il n’en est rien parce que Mark Ryan a déclaré ce qui suit:

“Dans la plupart des régions du monde, en raison du confinement, la plupart des transmissions qui se produisent actuellement dans de nombreux pays se produisent désormais au sein du ménage, au niveau de la famille.

Dans certains cas, la transmission a supprimée des rues et refoulées dans les unités familiales.

[…]

Nous devons maintenant aller chercher dans les familles et trouver les personnes qui pourraient être malades, les retirer et les isoler de manière sûre et digne.”

Vous avez bien lu: les retirer et les isoler.

Le directeur exécutif du programme d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Mike Ryan, prend la parole lors d’une conférence de presse sur le nouveau coronavirus (2019-nCoV) à Genève, en Suisse, le 6 février 2020. REUTERS / Denis Balibouse

Vous pouvez voir l’extrait (traduit en français), ici:

À l’évidence, pour Mark Ryan, un non-élu, bureaucrate de l’ONU, notre consentement n’est pas nécessaire.

Aucune place pour une quelconque contestation de cette épouvantable dérive totalitaire, digne du film 1984.

En gros, l’OMS veut venir enlever les personnes (incluant les enfants) de leur foyer. La nouvelle cible de l’OMS, après les personnes âgées ou malades, c’est la famille.

Totalitarisme par étapes

L’OMS est une créature de l’Organisation des nations unies (ONU) et dans les deux cas, y pullulent des non-élus et des bureaucrates. Des ennemis des peuples qui profitent de la complicité des collaborateurs locaux, comme Valérie Plante à Montréal, le Dr Horacio Arruda au Québec et Justin Trudeau au Canada pour nous imposer leur vision totalitaire d’un monde qui les favorise, unilatéralement mais qui nous met à genoux, pour leur plus grand bénéfice.

Mark Ryan tente d’imposer des précédents de plus en plus traumatiques pour finir avec une normalisation du totalitarisme que les moutons finiront par accepter.

Pour faire image, l’OMS déploie ses loups, comme Mark Ryan, pour terrifier les moutons avec des mots dont ils ne comprennent pas encore l’extrême violence. Et les moutons qui écoutent les “grands médias” n’entendront jamais ces paroles mais pour l’OMS, l’avertissement aura été donné et les collaborateurs locaux pourront dire qu’ils ne font que suivre les consignes de l’OMS.

Un véritable piège à saveur totalitaire qui se referme sur nos sociétés, sous couvert de faux drapeau viral. Les pirates ne sont jamais partis, ils se sont simplement mieux organisés.

Enlever et isoler

Ceux qui sont lents à comprendre auront un bien mauvais réveil lorsqu’ils finiront par réaliser que l’agenda de Mark Ryan, à l’OMS, d’enlever les “malades” (terme incroyablement flou) pour ensuite les isoler (comme des prisonniers) est bien réel.

Toute personne devant être éliminée, pour satisfaire aux plans sadiques de l’État profond pourra donc être ciblée et la police enlèvera les “malades” de leur foyer familial pour les “isoler” sous gouverne exclusive des médecins qui ont prouvé, jusqu’à ce jour, qu’il y a dans leurs rangs des individus cruels qui n’hésitent pas à ignorer TOUTES les thérapies qui FONCTIONNENT, préférant tuer les patients avec des protocoles violents et largement inhumains (avec les respirateurs qui brisent leurs poumons et les tuent).

L’OMS veut enlever les enfants

Quoi de mieux pour briser les familles que d’enlever les enfants.

En effet, avec le fameux retour progressif des enfants à l’école, les professeurs sadiques pourront pointer les élèves qui toussent et hop, le soir-venu, la police arrivera avec la DPJ à votre porte, chez-vous, pour “enlever et isoler” votre petit.

Le tout avec la Sainte Bénédiction de l’Organisation mondiale du Satanisme.

Et Legault prendra son air de piteu-pitou pour dire qu’il passe la parole à Horacio “Tartelettes portugaises” Arruda qui, lui, dira qu’il suit les directives de l’OMS, avec son épinglette de l’Agenda 21 de l’ONU, sur son veston.

C’est ainsi que s’impose un nouvel ordre mondial.

L’hideuse “nouvelle normale”!

Commencez-vous à comprendre?

Bill Gates, grand financier et (vrai) patron de l’OMS est un amoureux des puzzle. Pour lui, c’est un plaisir hors du commun d’essaimer des pièces de son puzzle un peu partout pour ensuite les reconstituer et dire aux autres qu’ils n’avaient qu’à être plus attentifs (ou perspicaces).

Cet homme agit en Sataniste, en pervers et en obsédé des vaccins. Obligatoires si les moutons osent se plaindre de ce que les loups veulent leur injecter. Et les moutons, c’est vous. Et les loups, eux, n’en ont rien à faire de ce que vous avez à dire.

Allez-vous laisser les loups utiliser la police pour venir enlever vos enfants parce qu’une maîtresse d’école zélée l’aura “suspecté” d’être infecté au COVID-19?

Est-ce que c’est rendu là que vous finirez par comprendre que l’OMS n’arrêtera plus jamais de vous tourmenter, de toutes les façons possibles? Et ce, parce que vous aurez agi en mouton “docile”, le terme qu’aime tant la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbeault, qui parle des Québécois comme elle parle des chiens.

Très exactement, elle a déclaré:

“Alors, si on réussit tout ça, si on est prudents, si on est dociles et si on est disciplinés, on va réussir ce plan de réouverture des régions comme on va réussir les autres plans de réouverture de d’autres secteurs du Québec sans relancer la pandémie.”

Et la vice-première ministre du Québec, devant le tollé provoqué par son usage subversif mot docile en a rajouté avec cet tweet:

Vous avez bien lu, elle passe du mot “docile” à “discipliné”.

Comme langage pour parler à des chiens, elle excelle mais le problème, c’est qu’elle vous parle, à vous.

Comprenez-vous à quelle sorte de collabos de l’OMS nous avons affaire?

Ces gens n’hésiteront pas une seule seconde à mettre en plan ce que Mark Ryan a annoncé, à savoir d’enlever et d’isoler des membres de votre famille, en venant les prendre, directement chez-vous.

Ce qui se passe est extrêmement grave.

Le comprenez-vous?

Nous refusons l’OMS, l’ONU, leurs collabos et leurs directives mensongères

Tous les Québécois qui se respectent devraient immédiatement prendre acte que nos gouvernements: municipaux, provincial et fédéral nous ont déclaré la guerre en ne s’opposant pas de manière claire aux propos de Mark Ryan.

Ces collaborateurs locaux de l’ONU viennent de confirmer, par leur silence approbateur, qu’ils sont les ennemis du peuple québécois.

La guerre qu’ils nous livrent est d’une violence inouïe, à l’instar des souffrances de ceux qui sont morts aux mains des médecins allopathiques obsédés par les respirateurs (qui brisent les poumons et tuent les patients) et l’éventuel vaccin qui enrichira les transnationales pharmaceutiques mafieuses, intimement liées à l’OMS qui, rappelons-le, s’enrichit grâce aux vaccins (c’est d’ailleurs un pan important de son financement).

Pensez-vous vraiment que ces Satanistes qui vous retirent presque toutes vos libertés depuis les dernières semaines vont hésiter avant de vous prendre vos enfants, de force, de chez-vous?

Les lâches resteront à genoux

Êtes-vous un lâche?

Resterez-vous à genoux alors que les loups de l’OMS continuent à diffuser leurs directives liberticides?

Allez-vous continuer à rire des petites blagues idiotes du Dr Horacio “Tartelettes du weekend” Arruda?

Commencez-vous à comprendre que la vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbeault a livré le fond de sa pensée quand elle a dit vous vouloir “dociles” ou encore, un peu plus tard “disciplinés”?

Vous n’êtes RIEN aux yeux de ces collaborateurs de l’ONU.

Leur plan avance pendant que vous dormez devant le barrage de (vraies) “fake news” de TV-Ah et de Radio-Propagande, payés par Justin Trudeau et François Legault (de diverses façons) pour continuer à marteler la propagande de l’État, pour amplifier la peur et pour vous museler, à grands coups de censure et de “chasse aux complots”?

Commencez-vous à voir clair?

Protéger nos enfants

Confinement. Pas si volontaire que ça, finalement.

Restrictions de tous les déplacements “non essentiels”.

Fermeture des régions du Québec.

Fermeture des écoles.

Fermeture des hôpitaux (sauf certaines urgences, pour COVID-19 presqu’exclusivement… la folie furieuse… venue tout droit de l’OMS que personne d’ici [ou d’ailleurs] n’a élu).

Fermeture des centres d’achats.

Fermeture des parcs pour enfants et des parcs, en général.

Destruction sans précédent de notre économie.

Pulvérisation des (petites) économies d’un grand nombre de Québécois (probablement plus de 50% qui sont réputés vivre de chèque de paie en chèque de paie, sans économies).

Interdiction de souper avec vos amis.

Hey!

Avez-vous tous perdu votre sens critique? Votre meilleur jugement? Votre capacité à reconnaître un ennemi quand il vous passe les chaînes en vous mentant, prétendant que c’est “pour votre bien” et que “ça va bien aller”?

Réveillez-vous!

Bon sang… qu’est-ce que ça va prendre pour que vous ouvriez vos yeux?

Lorsque la police commencera à enlever des enfants de leurs maisons parce que le gouvernement du Québec observe les “nouvelles” directives de l’OMS, pour votre sécurité et celle des autres (le mantra devenu absurde tellement il pue le mensonge), vous pourrez vous rappeler de ce billet et vous dire qu’au moins, vous aviez été averti.

Vous avez juste choisi de rester à genoux.

Comme des moutons.

Dociles.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.