Justin Trudeau au paradis… fiscal

Le Canada traverse une période particulièrement éprouvante avec son dollar qui oscille régulièrement sous la barre des 70 cents US, le baril de pétrole albertain autour de 30$, une création d’emploi fragile et d’importantes secousses dans les marchés boursiers de la planète (où nos grande compagnies perdent des plumes) alors il va de soi que c’est le “bon temps”, pour notre premier ministre de… prendre des vacances!

Vous avez bien lu, Justin Trudeau et sa famille ont cru bon de prendre des vacances. Qu’importe l’état inquiétant de nos finances publiques, Justin, dans son infinie sagesse, a choisi de prendre du temps pour lui et les siens… pour célébrer les Fêtes.

les-trudeau-gregoire-dans-les-caraibes

On pourrait en rire en disant qu’il nous a tellement endetté collectivement depuis les quelques mois qu’il est au pouvoir (des milliards de dollars, déjà dont plus de 3 milliards de dollars pour les Syriens, notamment via un “don” de 2,35 milliards de dollars à l’ONU pour planter des tentes dans le désert) qu’on va enfin pouvoir souffler, pendant dix jours consécutifs où il se fera bronzer sur une luxueuse plage du Sud.

Les vacances des Fêtes de la famille Trudeau-Grégoire ont eu lieu à Saint-Christophe-et-Niévès (mieux connu sous le nom de St-Kitts-et-Nevis) et se sont terminées le 8 janvier 2016. C’est bien assez pour choquer les Canadiens qui travaillent si dur pour arriver à boucler leur budget.

Les riches se paient toujours du luxe mais étant désormais premier ministre du Canada, Justin Trudeau n’est plus simplement un riche “fils à papa”, il est un symbole politique fort. Lorsqu’il fait étalage de ses privilèges, ça peut offenser un grand nombre de Canadiens qui, eux, n’auront jamais le centième du train de vie qu’il a. Ça donne l’impression qu’il profite des Canadiens plutôt que de les servir.

Ça coûte cher

Il a été rapporté que la villa de 3,400 pieds carrés où se trouvent les Trudeau-Grégoire coûte 2,500$ par jour mais c’est cohérent avec le salaire annuel de presque 350,000$ du premier ministre. Qu’importe, ça montre son arrogance par rapport au “petit peuple” qui n’aura jamais les moyens de vivre dans un tel luxe. Et oui, il aurait payé les 25,000$ de la location de sa poche.

Ainsi, Justin Trudeau a choisi d’aller séjourner dans un paradis fiscal, le genre d’endroit qui ruine le Canada, en ce moment, en permettant à de gens riches de détourner des milliards de dollars vers de tels endroits où il n’existe à peu près aucun impôt. Vous voulez échapper légalement au fisc canadien? Faites comme Justin Trudeau et dirigez-vous vers un paradis fiscal comme St-Kitts-et-Nevis qui figure sur la liste noire des paradis fiscaux de l’Union européenne. Passez-y de belles vacances et faites la connaissance d’un fiscaliste local. Justin Trudeau y va pour les belles plages mais en tant que contribuables, on ne peut qu’être offusqué de voir notre premier ministre aller encourager une région du monde qui nous rit au visage, en agissant à titre de paradis fiscal, à l’encontre du meilleur intérêt des Canadiens.

30-paradis-fiscaux-selon-l-union-europeenne

Et pour s’y rendre, puisqu’il est premier ministre, Justin Trudeau et sa famille ont pris l’avion du gouvernement qui coûte 10,000$ de l’heure, à opérer. Pour un transit de 24 heures, aller-retour, on parle d’une dépense pour le public de quelques 240,000$ et on ne parler même pas des frais liés à sa garde personnelle. Ouf! Justin Trudeau a promis qu’il compenserait quelques 5,000 ou 10,000 dollars pour les frais de voyage en avion (l’équivalent du prix de billets en classe “économie”) mais on est vraiment très loin de la facture que devront payer les Canadiens pour qu’il aille se faire dorer au soleil.

justin-trudeau-paie-des-places-economiques

Vous êtes pas tannée de payer pour des vacances luxueuses comme ça? Des vacances que vous n’aurez jamais mais dont votre premier ministre, lui, ne se prive absolument pas.

Justin Trudeau est en poste depuis la mi-octobre 2015 et déjà, il se paie des vacances de rêves, au moment où des millions de Canadiens souffrent.

Sans dire qu’il doit arrêter de vivre, il y aurait eu moyen de prendre quelques jours ici, au Canada, le “plus meilleur pays au monde”, selon Jean Chrétien, son mentor.

jean-chretien-et-justin-trudeau

Ça aurait envoyé le bon message en cette période économiquement éprouvante et il aurait passé de très beaux moments avec sa famille. Il y a d’excellents resorts au Canada, aussi. Surtout pour les riches, comme Justin Trudeau.

Mais non, Justin a préféré aller faite des châteaux de sable dans un paradis terrestre qui se trouve également à être un paradis… fiscal.

plage-a-st-kitts-et-nevis

Rassurez-vous, il n’y a aucune loi qui empêche notre premier ministre de nous faire casquer une énorme facture pour qu’il aille se la couler douce dans le Sud mais c’est un autre exemple de son manque de jugement.

Justin Trudeau est un multi-millionnaire qui vit selon ses moyens et il n’y a rien de mal à ça mais là, il est premier ministre d’un pays qui connaît d’importantes difficultés, sur plusieurs plans, dont celui de l’économie. Comme ses vacances ont provoqué des centaines de milliers de dollars de dépenses pour le trésor public fédéral, c’est difficile à défendre car clairement, il y a d’autres Canadiens qui auraient eu besoin de cet argent.

Alors on en est là. Pour ou contre ces luxueuses vacances, vous avez payé pour entretenir son confort, alors qu’il séjournait dans un paradis fiscal.

À vous de voir si c’est le genre de premier ministre qui représente vos valeurs. Luxe, luxure et l’habileté de faire payer les autres.

Partagez ce billet

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur vk
Partager sur reddit
Partager sur stumbleupon
Partager sur email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.