Ça sent les élections… fédérales!

Ceux d’entre-nous qui ont pris la peine de votre, le 14 octobre 2008, ont contribué à élire l’actuelle 40e législature qui siège à la Chambre des communes, à Ottawa.

Depuis, 308 députés nouvellement élus ou réélus, ont tout le loisir de confronter leurs visions —généralement contradictoires— du Canada.

Mais…

Pour certains, comme Michael Ignatieff qui fait du sur-place en tant que chef de l’opposition, l’actuelle configuration de la Chambre ne convient pas, au point où des rumeurs d’élections, dès cet automne, semblent continuellement gagner en intensité.

Fidèle à lui-même, le chef libéral laisse planer le doute sur ses intention de forcer les Conservateurs à dissoudre ou non l’actuel gouvernement mais va serrer des mains “sur le terrain” en se gardant bien d’appeler ça un début de “campagne électorale”. C’est tellement plus simple lorsqu’on dit la vérité en livrant le fond de sa pensée… mais n’allez pas dire ça à un politicien!

Et ne comptez pas sur votre député car il ne vous “écoute” que si vous chantez la même chanson que son chef de parti car, à Ottawa, on retrouve 304 députés qui votent dans le sens de leurs 4 chefs respectifs. Les parlementaires appellent ça la “ligne de parti” et les citoyens, eux, qualifient ce manège d’odieux parce qu’il prive les électeurs de la représentation à laquelles ils devraient normalement avoir droit, sur la scène politique fédérale.

Ainsi, plus de 33 millions de Canadiens sont pendus au lèvre de 4 députés qui, en étant “chefs” de leurs partis, forceront (via la “ligne de parti”) leurs moutons (ou député, selon votre sens de l’humour) à voter “du bon bord”.

Tous les “insiders” que j’ai consulté m’ont confirmé que ça sentait les élections.

Ont-ils raison, ont-ils tort?

Ne perdez pas trop de sommeil à tenter de répondre à cette question parce que bientôt, nous le saurons.

Tags: élections fédérales, élections canada, canada, 2009, parlement, chambre des communes, michael ignatieff, stephen harper, libéraux, conservateurs, bloquistes, néodémocrates, partis politiques, ligne de parti, députés, élus, citoyens, intérêts des citoyens, élections à l’automne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.