23 septembre 2015… pas de panique!

Avez-vous entendu parler des sombres prédictions pour demain, le 23 septembre 2015?

Pour la plupart des gens, le 23 septembre 2015 ne veut absolument rien dire. Une journée de septembre comme les autres où il fait froid le matin et chaud en après-midi et où les enfants reviennent de l’école en après-midi pour faire leurs devoirs. Le soir venu, tout le monde se couchera pour se réveiller un 24 septembre tout aussi ordinaire, voir banal, que le 23.

Autrement dit, les prédictions pour le 23 septembre 2015 ne sont que des lubies imaginées par des conspirationnistes en manque d’attention alors pourquoi perdre du temps à parler d’un évènement annoncé qui ne sera réalisera pas? Tout simplement parce qu’au beau milieu de ces prédictions, on retrouve quand même plusieurs éléments qui sortent de l’ordinaire.

Commençons par la trame de fonds de cette prédiction du 23 septembre 2015.

Le monde est dirigé par une super-élite, le 1% et nous, le 99%, sommes subordonnés à ses règles, surtout économiques, politiques et militaires. Or, cette élite est dite être constituée de meneurs qui disent agir en gentilshommes (“gentlemen”) et en ce sens, avant d’aller de l’avant avec un plan affectant l’humanité, ils prennent la peine de l’annoncer. Ne serait-ce que subtilement mais ils l’annoncent. Habituellement via des films ou des séries télévisées. Lorsque l’évènement sur lieu, ils veulent pouvoir jouir pleinement de leur hégémonie en prétextant qu’ils avaient averti les victimes de ce qui allait avoir cours.

C’est joyeusement tordu!

Une classe d’humains qui se réclament d’un statut d’élite qui nus envoient des indices que seuls certains arriveront à déceler alors que la masse n’y verra que du feu.

Comme quoi ces élites se disent que seuls les plus perspicaces comprendront le message et il leur appartiendra de le partager avec tout le monde, s’ils le désirent. Ouf! C’est un comportement de gentilhomme à vitesse variable, ça. Mais pour l’élite, le 1%, il semblerait que c’est suffisant, à leurs yeux.

Alors voilà, on se retrouve avec des indices de choses censées devoir se produire, comme la collision d’un astéroïde avec la Terre.

Si l’on se fie aux films Deep Impact, avec Morgan Freeman dans le rôle d’un président américain noir et à Armageddon, avec Bruce Willis dans le rôle de l’astronaute devant aller fixer une bombe atomique au cœur de l’astéroïde se dirigeant vers la Terre, on comprend qu’il s’agit d’une thème récurrent qui parle d’une catastrophe planétaire inédite et à peu près impossible à esquiver.

Doit-on penser qu’un astéroïde s’apprête à percuter la Terre et que ça se produirait demain, le 23 septembre 2015?

Les télescopes de grande puissance sont à peu près tous sous le contrôle de l’élite alors c’est possible qu’ils sachent des choses que nous ne sachions pas. Auraient-ils essayé de nous prévenir à travers des films et des séries télévisées que le 23 septembre 2015 était la date d’un évènement catastrophique?

On peut regarder la vidéo de l’Américaine Renee N. Moses qui a colligé plusieurs références au 23 septembre 2015…

Il ne faut cependant pas être dupes, Renee N. Moses vend aussi des livres qui exposent sa théorie prédisant un 23 septembre 2015 où l’on assiste à la fin du monde ou encore, un évènement aux proportions “bibliques”.

Alors que Renee N. Moses est libre de nous faire part de ses travaux (bien ficelés, par ailleurs), nous sommes libre de la croire ou non.

Par-delà ce qu’Hollywood nous annonce subtilement à propos du 23 septembre 2015, il y a d’autres aspects plus difficiles à décoder mais tout aussi intéressants, comme la fin des “7 semaines” de Daniel, qui arrive le 23 ou le 24 septembre 2015. C’est un jeu de mathématiques interprétées depuis des écrits bibliques. Le genre de contenu qui ne fait plus partie de nos lectures quotidiennes mais il y a encore des spécialistes qui s’y intéressent et en effet, il y a des concordances avec un évènement prévu pour septembre 2015, si l’on se fie aux résultats de ces calcul. Encore là, c’est spéculatif.

Alors, doit-on paniquer?

Certains croient que oui parce que l’élite ne nous dira pas explicitement à quoi s’attendre. Elle considèrera avoir dûment rendue publique la quantité d’information nécessaire pour que les plus éveillés prennent conscience de ce qui doit arriver. Au final, il nous appartient de se faire notre propre idée sur le risque que représente le 23 septembre 2015.

Pour l’immense majorité des gens, ce sera une journée tout ce qu’il y a de plus ordinaire et pour l’essentiel, il ne se passera RIEN, absolument rien de significatif. Encore moins un impact d’astéroïde!

Dans la population, on sent un grand je m’en foutisme par rapport au 23 septembre 2015. Aucune inquiétude. Certains diront que c’est justement ce que recherchent l’élite, une population docile et sous contrôle, jusqu’au dernier moment.

Vous rappelez-vous à quel point on a commencé à trouver des indices concernant l’attaque du 11 septembre 2001 APRÈS que l’évènement se soit produit? Des indices datant de dizaines d’années avant cette horrible journée qui a mené l’Amérique vers de nouvelles guerres, en Irak et en Afghanistan.

Certains croient que le 23 septembre 2015 passera à l’histoire comme la journée où ceux qui ne croyaient pas croiront, plus tard, en voyant tous les indices qui avaient été diffusés. Parce qu’en toute franchise, il y a énormément d’indices explicites concernant cette journée. C’est probablement pourquoi il fait du sens d’en parler puisque même s’il n’arrive rien, pourquoi autant de références?

Tant de questions… et nous aurons notre réponse, demain!

D’ici là, impossible de savoir où en est la réflexion du ministre des affaires étrangères de la France, Laurent Fabius, à propos de ses 500 jours avant une “la grande catastrophe climatique”. Et oui, généralement en présence de John Kerry, aux États-Unis, autour du 13 mai 2014, Laurent Fabius, un membre présumé de l’élite mondiale (qui est réputé être fort intelligent) a déclaré que nous étions sur le bord d’un précipice. C’est une annonce ambigüe car au fond, on ne peut pas faire grand chose à propos des changements climatiques. Que voulait-il donc dire? S’il ne se passe rien demain, les vidéos qui suivent n’auront été que du vent…

Si ça vous laisse de glace, que pensez-vous d’Anonymous qui, le 6 juin 2015, a diffusé son message “Red Code” qui déclare que les secrets du gouvernement américain vont mener à des actions très préjudiciables, contre les citoyens américains mais aussi, à travers le monde où l’on retrouve des gouvernements alignés sur les objectifs sombres de l’élite américaine (loi martiale, détention illimitée et bien plus).

Regardez la vidéo par vous-même…

Mais bon, Anonymous, c’est apparemment une idée de la CIA pour mieux influencer les meneurs d’opinion, dans les cercles conspirationnistes.

Alors on prend ce qu’on veut et on laisse le reste.

Comme dans cette vidéo où il est question de nouvelles vraiment inquiétantes, concernant l’état du monde (volcans, inondations, mots massives d’animaux et plus)…

Si ça peut vous rassurer, Alex Jones, à une journée du Jour J du 23 septembre 2015, n’a AUCUNE NOUVELLE concernant quoique ce soit qui devrait se produire, demain, dans son site InfoWars. Comme si même Alex Jones, le champion de l’information alternative, ne jugeait pas utile de s’y intéresser.

Mais bon, c’est à chacun de voir s’il ressent le besoin de se préparer pour quelque chose, demain.

Assurément, on verra plein d’évènements avoir lieu au cours des prochains jours mais ils ne seront pas déterminants pour l’avenir de l’humanité, du moins, pas au point de nous effacer de la surface de la Terre, comme dans le cas d’un impact de météorite.

À moins que ce ne soit la dernière journée de calme avant la tempête, auquel cas, on avisera demain.

le-nombre-23

D’ici là, vivez cette journée comme si c’était la plus belle de votre vie. Aimez ceux qui vous sont chers et affichez votre plus beau sourire. C’est le mieux que nous puissions faire, aujourd’hui et à chaque jour.

Si l’élite voulait faire une expérience pour voir si les gens allaient croire à une catastrophe le 23 septembre 2015 en raison des indices qu’ils ont disséminés, ont peut dire que c’est un échec parce que peu de gens y croient.

Au fond, bien qu’on soit subordonnés aux dictats de l’élite, ils nous reste encore la possibilité de se faire notre propre idée et clairement, ça les fatigue.

Alors continuons à s’informer et à se faire notre idée, que l’on soit à quelques heures d’un 23 septembre, ou non!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.