Vivre à Montréal coûte de plus en plus cher

Il n’y a pas que les groupes de défense des droits des personnes pauvres qui notent que la vie à Montréal coûte cher, voilà qu’une étude intitulée “Prix et salaires 2010” de la banque suisse UBS confirme le tout.

Cette étude vise à comparer le pouvoir d’achat dans le monde [notamment dans les grandes villes] et pour ce faire, évalue les éléments suivants:

  • Comparaison des prix
    • Oslo, Londres et Copenhague étant les plus chères
  • Comparaison des salaires
    • Les salaires sont les plus élevés en Suisse, au Danemark et en Norvège
  • Pouvoir d’achat intérieur
    • Zurich, Sydney et Miami affichent le pouvoir d’achat le plus élevé

En ce qui concerne la comparaison des prix, les analystes d’UBS ont défini un indice de prix en euros à partir d’un panier de 122 biens et services [il s’agit d’une actualisation de l’étude de 2009].

Notons que ce panier n’inclut pas le coût du logement.

Les analystes indiquent que ce serait l’inflation plus élevée qui aurait propulsé les villes de Johannesbourg, Jakarta, Montréal et Toronto plus haut, dans le classement. En fait, la métropole québécoise est passée de la 32e place [en 2009] à la 9e place, en 2010.

Ainsi, Montréal devient —de facto— l’une des 10 villes du monde où les prix sont les plus élevés.

Ouch!

Pour ceux qui gagnent beaucoup d’argent, c’est génial car ils pourront se vautrer plus facilement dans le luxe mais pour la majorité des gens, c’est une mauvaise nouvelle car le jeu de l’inflation pourrait sérieusement éroder leur patrimoine financier et même, dans plusieurs cas, exacerber leurs problèmes d’endettement.

Voici donc le classement, pour 2010 [ayant trait au “Niveau des prix”], avec l’indice “sans loyer”, pour chaque ville:

  1. Oslo, 105,6
  2. Zurich, 100
  3. Genève, 98,5
  4. Tokyo, 92,7
  5. Copenhague, 90,8
  6. New York, 87,7
  7. Stockholm, 85,1
  8. Toronto, 83,5
  9. Montréal, 80,7
  10. Londres, 80,1
  11. Singapour, 79
  12. Sydney, 78,8
  13. Helsinki, 78,8
  14. Paris, 78,1
  15. Vienne, 78,1
  16. Dubai, 77,1
  17. Los Angeles, 76,9
  18. Munich, 76,5
  19. Luxembourg, 76,2
  20. Istambul, 76,1
  21. Francfort, 75,3
  22. São Paolo, 74,4
  23. Dublin, 74,3
  24. Rome, 72,8
  25. Tel-Aviv, 72,4
  26. Auckland, 72
  27. Chicago, 71,7
  28. Lyon, 71,3
  29. Bruxelles, 71,2
  30. Barcelone, 70,4
  31. Rio De Janeiro, 70
  32. Hong-Kong, 69,9
  33. Miami, 68,4
  34. Madrid, 68,3
  35. Amsterdam, 68,2
  36. Berlin, 67,2
  37. Milan, 66,3
  38. Séoul, 66
  39. Athènes, 63
  40. Nicosie, 61,8
  41. Lisbonne, 61,4
  42. Bangkok, 59
  43. Taipei, 58,4
  44. Moscou, 57,6
  45. Johannesburg, 57,5
  46. Doha, 56,3
  47. Shanghai, 56
  48. Jakarta, 55,5
  49. Caracas, 54,8
  50. Ljubljana, 54,5
  51. Bogota, 53,8
  52. Varsovie, 53,5
  53. Manama, 52,1
  54. Budapest, 51,7
  55. Prague, 50,4
  56. Pékin, 50,2
  57. Riga, 49,9
  58. Kiev, 49,7
  59. Bratislava, 49,2
  60. Lima49,1
  61. Tallinn, 48,2
  62. Santiago, 48
  63. Vilnius, 46,5
  64. Mexico, 46,5
  65. Buenos-Aires, 45,1
  66. Sofia, 44,4
  67. Caire, 43,9
  68. Nairobi, 43,5
  69. Kuala Lumpur, 42,8
  70. Delhi, 40
  71. Bucarest, 39,8
  72. Manille, 36,5
  73. Mumbai, 32,8

Notons que si l’on tient compte des loyers, les villes de New York, Oslo, Genève, Zurich et Tokyo arrivent en tête du classement et bien que ça ne fasse presqu’aucune différence pour Montréal, ça augmente l’indice de Toronto de 83,5 à 85,3 ce qui prouve que ce sont les loyers qui contribuent, globalement, à “sauver” les Montréalais qui seraient, advenant des loyers aussi élevés qu’à Toronto, pris avec des dépenses bien plus élevées.

Et pourtant, quiconque habite à Montréal sait que les loyers ne sont pas exactement “ultra-abordables”, à moins d’être admis dans une habitation à loyer modique (HLM) subventionnée par l’État!

Notons, au passage, que la valeur du dollar canadien a augmenté de 27% depuis le dernier classement d’UBS, en 2009 ce qui a pour effet d’exacerber la tendance inflationniste.

Alors voilà, si quelqu’un tente de vous convaincre que la vie à Montréal est plus abordable qu’ailleurs, vous saurez exactement quoi lui répondre!

Tags: montréal, coût de la vie, hausse des prix, biens, services, produits, ubs, prix, salaires, 2010, prix et salaires, banque suisse, évaluation, vivre à montréal, québec

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.