L’huile de canola en vaporisateur est-elle sans danger, pour la santé?

Si vous cuisinez, vous êtes confrontés à l’achat, ou non, d’une huile pour assaisonner votre cuisson ou encore, pour éviter que la nourriture, comme des œufs, ne collent à la poêle ou au moule, dans le cas d’une fournée de muffins, par exemple.

Chez Costco, au moment de publier ce billet, le produit-vedette est un produit de la marque-maison, Kirkland Signature. On s’attend alors à un excellent produit à un prix concurrentiel.

Ce billet aurait pu être à propos du…

  • Pam, appartenant au géant alimentaire ConAgra Foods, suspecté d’utiliser de l’huile de canola produit à partir d’organismes génétiquement modifiés (OGM); ou du
  • Mazola, co-propriété entre ACH Foods et Associated British Foods, également suspectés d’utiliser des OGM, avec de l’huile d’olive ou de canola.

D’ailleurs, voici des fiches qui font état du danger de retrouver des produits OGM, aussi bien dans le PAM que dans le Mazola, gracieuseté de Greenpeace:

huile-ogm-greenpeace-2004

Mais là, on va parler du produit offert par Kirkland Signature, chez Costco Canada.

Il s’agit de deux tubes-vaporisateurs (2 x 454 g) d’huile de canola vendus avec les arguments suivants:

  • Antiadhésif (la raison d’être du produit);
  • Aliment sans cholestérol; et
  • À utiliser pour tous les types de cuisson.

Vous devez cependant savoir que la mesure pour compter la valeur nutritive du produit est une pression (sur le bouton, en haut du tube-vaporisateur) de 1/4 de seconde. Vous avez bien lu, 0,25 seconde! C’est court… et pour une bonne raison à savoir que selon le Règlement sur les aliments et drogues de Santé Canada, l’allégation « sans gras » est permise lorsqu’une portion d’aliment fournit moins de 0,5 gramme de gras — vous comprenez maintenant pourquoi Kirkland Signature a “choisi” de n’utiliser qu’une si courte pression!

Conséquemment, si vous appuyez sur le bouton pendant 3 ou 4 secondes à chaque application et que vous cuisinez deux ou trois fois par jour, ces chiffres qui passent initialement “sous le radar” de Santé Canada finissent par s’accumuler. Demeurez vigilants par rapports aux chiffres comme…

  • 0 calories
  • 0 lipides
  • 0 cholestérol
  • 0 sodium
  • 0 glucides
  • 0 protéines

…parce que ça fait toujours référence à une quantité infime du produit.

Ceci dit, en appuyant un quart de seconde, le produit se dispersera en un film très fin qui devrait être suffisant pour éviter aux aliments de coller à votre poêlon ou votre moule.

Si on lit la liste des ingrédients, on retrouve…

  • de l’huile de canola (ça ne dit pas la source, donc s’il est OGM ou non);
  • de la lécithine de soya (en tant qu’émulsifiant);
  • de l’eau;
  • du propane (hydrocarbure utilisé pour propulser la formule d’huile de canola);
  • de l’isobutane (un autre hydrocarbure, fonctionnant avec le propane, pour propulser le produit, hors du tube-vaporisateur, lorsqu’on appuie sur le bouton)

Comme on ne sait pas si le canola utilisé par Kirkland Signature provient d’organismes génétiquement modifiés, des vérifications seront effectuées avec Costco pour voir où ils s’approvisionnent mais comme presque tout le canola canadien est OGM, disons que ça laisse peu d’espoir que le produit soit du vrai canola bio, non-altéré par un traitement de modification génétique.

Pourquoi jaser d’OGM alors qu’on parle de canola?

Parce que les études n’étant pas encore concluantes, de part et d’autre, un débat fait rage sur l’effet des OGM sur notre santé et donc, ça pourrait avoir une grande importance. Ceux qui fonctionnent selon le principe de précaution fuient d’ailleurs les OGM comme la peste. Si un aliment entre dans votre corps et altère votre capacité à demeurer en santé, vous devriez avoir le droit de le savoir pour faire des achats informés.

La lécithine de soya et l’eau ne devraient pas poser de problème à qui que ce soit mais pour les deux derniers ingrédients du produit, ils existent seulement pour propulser la mixture d’huile de canola à l’extérieur du tube-vaporisateur.

Aussi bien le propane que l’isobutane sont des hydrocarbures qui ont un point de cuisson très bas et donc, ceux-ci devraient disparaître “en fumée” très rapidement, au moment de la cuisson (ou même, avant d’ajouter les aliments, comme tel).

Malgré ce point de cuisson très bas, il se pourrait quand même que des résidus d’hydrocarbures se retrouvent dans vos aliments. Les quantités étant infimes, ça ne devrait poser aucun problème mais encore là, c’est la dose qui fait le poison et c’est de manière cumulative que de petites quantités, ingurgitées quotidiennement pendant de longues périodes pourrait avoir des effets indésirables sur la santé mais les études, jusqu’à ce jour, ne sont pas concluantes. Il vous appartient de vous renseigner à propos du propane et de l’isobutane pour voir si ces substances pourraient poser un problème, pour vous, lorsqu’ajoutés à votre alimentation.

Alors, c’est santé ou pas?

Ça dépend.

On vient de voir que le canola pourrait être OGM (ou pas, ça reste à confirmer) et que des hydrocarbures (provenant du raffinage du pétrole brut par craquage ou reformage catalytiques) propulsent la mixture hors du tube-vaporisateur.

Les quantités de ces produits demeurant à l’intérieur des normes sécuritaires de Santé Canada, ça devrait rassurer à peu près tout le monde.

Mais…

Le principe de précaution pourrait pousser de nombreux client soucieux de leur santé à long terme à favoriser des alternatives, comme de l’huile de canola bio (sans OGM) qu’on verse dans la poêle ou dans le moule pour ensuite l’étendre avec un morceau de papier-main. Aussi, un brumisateur peut recevoir un peu d’huile de votre choix (olives, canola, pépins de raisins, avocats ou autre) afin d’être manuellement propulsée sur votre surface de cuisson.

Autrement dit, ça semble suffisamment sécuritaire mais il vous appartient de demeurer vigilants pour éviter d’ingurgiter des substances qui pourraient ne pas vous convenir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.