Les différentes plateformes d’achats en ligne

Nos maisons débordent d’appareils connectés à l’internet. Chacun de ses appareils utilise son propre système d’exploitation et conséquemment, une plateforme d’achat en ligne qui lui est propre.

Faisons le tour de la maison pour voir ce qu’on y trouve et combien il peut devenir coûteux d’approvisionner chaque plateforme d’achat en ligne.

Au salon, on retrouve souvent une PlayStation 3 ou 4 avec un accès au PlayStation Store de Sony ou encore une XBOX 360 ou ONE avec accès au XBOX Live qui permet, selon Microsoft, de tirer le maximum de votre console. Déjà, on remarque que si on approvisionne un compte Sony, on ne peut acheter que pour la PS3 ou 4. Si on veut des jeux pour la XBOX, il faudra approvisionner le compte Microsoft Live. Ca$hing, deux fois plutôt qu’une, si on a deux consoles.

playstation-plus-2014 xbox-live-2014

Côté consoles, notons aussi que tous les jeux achetés (souvent aux alentours de 50$ par jeu) pour la PS3 ou la XBOX 360 ne fonctionneront respectivement pas avec la PS4 ou la XBOX ONE. Toute une perte si vous considérez une mise-à-niveau!

Et que dire de tous ces scores cumulatifs qui vous ont aidé à décrocher des trophés dans vos jeux favoris et qui ne pourront pas être transférés à la nouvelle génération de console… ça signifie que tous les nouveaux jeux (semblables ou non) devront être recommencés depuis le tout premier niveau. Et tous les “ajouts” que vous avez achetés pour les jeux de l’ancienne génération de consoles, vous perdez ça aussi. C’est frustrant de voir le manque de considération de Sony et de Microsoft pour leurs clients qui ont souvent investi des milliers de dollars dans leurs consoles. On comprend que ces deux géants veulent forcer la acheteurs de nouvelles consoles à acheter la totalité de leur nouvel ensemble de divertissement mais ça demeure frustrant, au point où un très grand nombre de joueurs ne voit pas la pertinence de passer à la nouvelle génération de consoles.

Certes, les nouvelles consoles PS4 et XBOX ONE vont plus vite tout en offrant une qualité graphique légèrement supérieure mais les jeux sont très semblables. Disons que Sony et Microsoft ont joué la carte de l’avarice et de leur intérêt-propre et les clients potentiels voient clair dans leur jeu alors ça continue de refroidir les ardeurs pour ce genre de console de jeu qui coûte beaucoup plus cher que son prix initial peut le laisser croire.

Qu’importe la console que vous avez, c’est facile de les utiliser pour acheter tous les jeux et tous les ajouts qui s’y rattachent en quelques secondes ou minutes, si vous avez une carte de crédit sous la main. Nul besoin de se déplacer ou de faire la file pour avoir tout ce dont vous avez besoin pour vous divertir, incluant des films et de la musique, si c’est ce que vous cherchez.

Mais au salon, il n’y a pas que les consoles qui permettent de faire des achats en ligne, il y a aussi les nouvelles télévisions avec des interfaces dites intelligentes ainsi que des lecteurs blu-ray et des appareils comme l’Apple TV et le WD TV Live Plus où, après quelques sélections, on peut acheter des films ou s’abonner à des services.

Que ce soient avec des magasins en ligne comme celui de Samsung (pour des Apps), le Sony Entertainment Network, l’iTunes Store d’Apple ou un service comme Netflix, il est désormais facile d’acheter des montagnes de divertissement sans jamais se lever de son divan.

Si l’on ajoute les “Personal video recordera (PVR) de Bell et de Vidéotron, où l’on peut tout enregistrer (pour le regarder plus tard) et en plus, acheter via la “vidéo sur demande”, c’est vraiment facile de visionner les nouveautés en club vidéo, sans jamais s’y rendre!

Pour chacune de ces plateformes, ils faut provisionner de l’argent et même si vous avez acheté votre film favori dans l’iTunes Store d’Apple pour l’écouter via votre Apple TV (ou n’importe quel autre appareil Apple), vous devrez l’acheter à nouveau via votre service de Bell, avec sa vidéo sur demande, si c’est là que vous voulez l’écouter.

Ainsi, soit vous restez fidèle à une seule source de divertissement ou vous vous éparpillez et là, ça peut finir par coûter cher.

Ainsi, le salon comme lieu de shopping-à-pitons pour votre divertissement est en explosion!

Mais il y a aussi les tablettes qui peuvent vous accompagner partout, incluant au salon.

Que vous ayez une tablette iPad d’Apple, fonctionnant sur iOS, une Galaxy Note 2014 de Samsung ou une TF701T d’Asus qui utilisent le système d’exploitation Android de Google ou encore, une Surface 2 qui utilise le Windows 8.1 de Microsoft, si vous achetez une application (comme “Angry Birds”) pour une plateforme et que vous voulez aussi l’utiliser sur une autre, vous devrez l’acheter à nouveau (ou en trouver une qui lui ressemble).

ipad-air-2014 android-2014 surface-2-2014

Encore là, trois plateformes d’achats en ligne qui signifie que si vous avez les trois tablettes, vous vous exposez à payer 3 fois pour vous constituer une “base” d’applications qui correspondent à vos besoins (productivité, enfants, communications, etc.). Méga-ca$hing si vous commencez à investir dans chacune de ces plateformes parce qu’elles sont toutes belles mais combien ruineuses quand on se met à vouloir suivre les tendances qui en émergent, au chapitre des applications disponibles.

Mais au-delà des tablettes, il y a les appareils mobiles comme les iPod Touch d’Apple qui sont plus petits et donc, où il faut payer à nouveau pour l’application, même si on vient de l’acheter pour l’iPad… les deux versions devant généralement être payées, indépendamment.

Même principe pour les applications sur des téléphones comme l’iPhone d’Apple (dont les applications fonctionnent aussi avec l’iPod Touch d’Apple) et le Galaxy S4 de Samsung. Encore là, c’est le système d’exploitation iOS d’Apple contre l’Android de Google. Deux plateformes pour vous vider les poches!

Et que dire des téléphones intelligents fonctionnant avec le système d’exploitation Windows Phone 8 comme le superbe Nokia Lumia 1020. Encore une autre opportunité d’explorer une plateforme d’achats en ligne alternative qui peut coûter cher, surtout si on a déjà précédemment investi pour des applications dans l’iTunes Store d’Apple ou le Play Store d’Android (Google).

D’ailleurs, cette multiplication de plateformes créé du mécontentement car même si on paie pour la même application sur les 3 plateformes (iOS, Android et Windows 8.1), le score de jeu atteint dans une plateforme ne se reflète pas dans les autres. C’est éminemment frustrant parce qu’il s’agit du même jeu qui a été payé, dans chacune des plateformes!

Il va d’ailleurs falloir que les opérateurs de ces plateformes ou les concepteurs des applications pensent à des façons simples de récupérer ou de rendre universellement accessibles les accomplissements obtenus dans une plateforme pour les autres plateformes.

En ce moment, le modèle favorise les opérateurs comme Apple, Google et Microsoft mais idéalement, il faudrait que les besoins des acheteurs d’applications soient également pris en compte et en ce moment, on sent un proverbial “Mur de Berlin” entre chacune d’entre elles. Et ça ne devrait pas être le cas.

Alors on a parlé de consoles, de télés, de tablettes, d’appareils mobiles et de téléphones intelligents mais il ne faudrait pas oublier les ordinateurs portables ou de table qui sont bien plus puissants et permettent non-seulement de consulter le contenu-web mais aussi, d’en créer ou à tout le monde, de rétroagit de manière plus complète!

Et oui, nos beaux ordinateurs portatifs qui reposent sur nos genoux quand on écoute les nouvelles ou qu’on tolère la télé-série plus ou moins plate de notre douce moitié!

C’est clair qu’avec eux, toutes les variétés d’achats en ligne sont possibles… et pas seulement en ce qui a trait au divertissement vidéo et audio. On parle carrément du commerce électronique via eBay, Amazon et toutes vos boutiques favorites qui offrent des vitrines en ligne incluant le commerce électronique.

Sortez votre carte de crédit, vous allez pouvoir y acheter à peu près n’importe quoi!

itunes-store-d-apple-2014

Côté plateformes d’achats en ligne, pour Apple c’est l’iTunes Store pour les vidéos et la musique (sans oublier les Apps, pour vos appareils mobiles) ou encore, l’AppStore pour vos applications qui fonctionnent sous MacOS X.

apps-du-windows-store-2014 windows-store-2014

Pour les amateurs de technologie Microsoft, les ordinateurs HP, Asus, Acer, Dell, Fujitsu, Sony, Lenovo et autres qui fonctionnent grâce au système d’exploitation Windows 8.1 (avec ou sans écran tactile), il y a le Windows Store où l’on retrouve de très belles applications récemment rendues disponibles. Applications ou jeux, le choix grandit au fur et à mesure que Windows 8.1 gagne en popularité (surtout via des conversions depuis Windows 7).

android-play-store-2014

On remarque aussi l’arrivée du système Android sur des ordinateurs de table de HP ou encore, le système d’exploitation Chrome (avec les ChromeBook de Samsung ou d’Acer) mais ces produits destinés à des utilisateurs ciblés. Avec le temps, ça pourrait croître mais c’est encore tôt pour les considérer comme des menaces pour Apple ou Microsoft.

Le logiciel libre aussi a ses magasins comme le Ubuntu Apps Store où il est possible d’acheter les plus intéressantes “apps” pour la plateforme Linux.

Si vous voulez acheter des applications, c’est donc inutile de vous déplacer pour aller les acheter dans un magasin puisque vous pouvez tout acheter directement depuis votre ordinateur personnel. Votre maison est devenue un centre d’achat, via vos appareils électroniques intelligents mais les ordinateurs demeurent le canal privilégié pour des achats plus importants. Les tablettes aussi fonctionnent bien mais avec un ordinateur personnel, ça va généralement encore mieux.

Si vous n’avez pas encore d’ordinateur à placer sur vos genoux pour vous divertir au salon, vous pourriez considérer un MacBook Pro Rétina de 13 pouces d’Apple ou un Yoga 2 Pro de Lenovo et dans les deux cas, vous devriez considérer la configuration avec 8 Go de MéV et 256 Go de disque dur “solide state drive (SSD)” qui va vraiment plus vite et qui consomme moins la batterie. Ces deux ordinateurs portatifs vous raviront et vous ne voudrez plus vous en passer!

Pourquoi avoir un ordinateur ou une tablette au salon, en plus des autres appareils intelligents qui pourraient déjà s’y trouver, comme une télé ou une console de jeu? Tout simplement parce que désormais, quelques 50% des gens qui écoutent la télé le font avec un appareil comme un ordinateur ou une tablette, près d’eux alors c’est devenu la nouvelle façon d’explorer —plus en profondeur— l’information acquise via la télé. Qui plus est, grâce à un ordinateur ou une tablette, la rétroaction est enfin possible… la télé n’étant qu’un pont unidirectionnel, du réseau vers le téléspectateur. C’est un modèle en perte de vitesse au moment où l’internet permet à tout le monde d’être une star, dans son réseau social. Difficile de se contenter de la télé lorsqu’on a goûté à la puissant du “réseau”.

Notre maison devient sans cesse plus technologique alors il faudra s’attendre à voir la quantité et la valeur des achats effectués dans l’une ou plusieurs des plateformes d’achats en ligne aller en augmentant.

En ce sens, ceux qui resteront fidèle à un seul magasin pourront réaliser d’importantes économies en évitant de doubler leurs achats sur d’autres plateformes mais en même temps, en demeurant en quelque sorte prisonnier d’une seule plateforme, ils pourraient rater de belles expériences ou opportunités sur les autres plateformes.

On voit que plusieurs consommateurs n”hésitent pas à acheter plusieurs plateformes et à pourvoir chacune d’entre-elles en applications et en contenu vidéo et audio mais au final, il va falloir se demander si toutes ces dépenses en valent vraiment le coup et s’il ne vaudrait pas mieux tout concentrer ses achats technos sur une seule plateforme.

Même si tout un chacun peut avoir un penchant pour un écosystème technologique en particulier, le marché des plateformes d’achat en ligne est encore jeune et pourrait évoluer très vite.

Et vous, quelle plateforme d’achats en ligne préférez-vous? Et surtout, pourquoi?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.