L’ADQ veut privatiser Hydro-Québec… mais juste un peu!

Si Mario Dumont voulait faire jaser les Québécois, son plan de privatiser Hydro-Québec, ne serait-ce qu’à hauteur de 7,5%, y parviendra!

D’une part, il y a tous ceux qui se demandent pourquoi il faudrait privatiser une société d’État qui nous appartient déjà, à 100%?

Excellente question…

Le chef adéquiste se contente de dire que nous aurions un meilleur contrôle de cette puissante société d’État si certains d’entre-nous (probablement les plus riches) en étaient “propriétaires” mais bon, ce n’est pas très solide comme argument.

D’autre part, on doit se demander si le “Plan Dumont” visant à privatiser Hydro-Québec n’aura pas pour effet d’ouvrir la porte —directement ou non— à des sociétés étrangères qui voudraient mettre la main sur le joyau de notre “empire”.

Les riches sociétés étrangères qui voudraient s’approprier, en tout ou en partie, notre plus puissante société d’État feraient assurément la file et le premier en ligne allongerait probablement les 10MM$ d’un coup parce qu’il n’existe pas beaucoup d’investissements plus solides et rentables, à travers le monde.

Alors pourquoi diantre accepterions-nous, en tant que Québécois, de diluer 100% de propriété collective dans Hydro-Québec? Pour payer un “one-shot” de 10MM$ sur la dette? C’est un objectif louable mais qu’est-ce qu’on fait l’année suivante? On dilue un autre 7,5%… jusqu’à ce qu’on ait plus rien à diluer?

Le projet de Mario Dumont sera abondamment discuté dans la plupart des médias mais à la base, voici ce qu’il propose…

  • L’ADQ propose d’ouvrir la capital d’Hydro-Québec aux Québécois en leur permettant de devenir directement propriétaires de 7,5% des actifs d’Hydro-Québec;
  • Cette initiative permettra aux Québécois d’être associés personnellement à la plus importante société d’État à vocation économique du Québec;
  • Cette initiative permettra de réduire la dette du Québec de 10 milliards de dollars, soit 8% de la dette publique du Québec et permettra à l’État d’économiser 600 millions de dollars en intérêts par an;
  • C’est également offrir aux Québécois un placement sûr d’une valeur de 10 milliards de dollars. Hydro-Québec ne sera plus qu’une facture tous les mois. Ça pourra aussi être des dividendes chaque année.

Ce n’est pas vraiment clair comment Mario Dumont arrivera à transformer Hydro-Québec d’une société d’État qui facture son électricité le moins cher possible en compagnie ayant des actionnaires qui exigeront un rendement aussi élevé que possible et donc, une hausse énorme du prix de l’électricité.

Si on privatise Hydro-Québec, même à hauteur de 7,5%, il faudra s’attendre à voir le prix de l’électricité DOUBLER (et même plus) d’un bout à l’autre du Québec.

Est-ce que les Québécois veulent vraiment payer des factures d’électricité beaucoup plus élevées pour enrichir “les chanceux” ou “les riches” qui auront eu “le privilège” d’investir dans Hydro-Québec? Probablement pas mais il faudra en parler à Mario Dumont parce que dans sa tête, ça semble un peu trop “parfait” et disons-le, pas très “autonomiste”.

En fait, un bon gouvernement autonomiste chercherait à garder 100% de la propriété d’Hydro-Québec entre les mains de TOUS LES QUÉBÉCOIS pour justement protéger leur… autonomie financière!

Au cours des prochaines semaines, nous verrons si Mario Dumont aura la sagesse de jeter son plan par-dessus bord avant que ça n’ait pour effet de plomber sa campagne électorale.

Que ce soit clair, AUCUN QUÉBÉCOIS digne de ce titre ne veut privatiser Hydro-Québec parce qu’entre autres choses, nous en sommes DÉJÀ PROPRIÉTAIRES à part entière!

Tags: privatisation, privatiser hydro-québec, mario dumont, adq, adéquiste, dumont veut privatiser hydro, hydro-québec au privé, actionnaires d’hydro-québec, contrôle d’hydro-québec, promesse électorale, campagne électorale, contrôle québécois, contrôle étranger, redevances d’hydro-québec, prix de l’électricité, québec, dette nationale, dette québécoise

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.