La loi des riches contre les autres

Et les autres, c’est vous!

Soyez-en assurés, les riches ne lisent PAS ce genre d’article parce que ça ne les intéresse pas.

Pour eux, la loi, c’est un coup de fil à leur ami avocat qui terrorisera la personne ou l’organisme de leur choix avec assez d’insistance qu’ils finiront par avoir ce qu’ils veulent sans jamais se rendre à la Cour.

Imaginez, un riche qui n’a aucune morale (et ils sont souvent riches pour cette raison, très précisément) vous balance une poursuite en plein visage, en commençant avec une visite de huissier, à 7h du matin, lettre de mise-en-demeure à la main.

Le riche vous laisse mariner avec la lettre qui contient une foule de dispositions abusives que seul un bon avocat pourrait comprendre et vous force à soi embaucher un avocat pour une longue et coûteuse bataille juridique qui pourrait vous opposer aux meilleurs avocats que l’argent peut acheter (et les avocats ne recherchent pas la justice, ils n’en ont que pour le “gain de cause”) ou encore, vous vous avouez vaincus et capitulez, en donnant au riche tout ce qu’il veut, et plus.

Vous aurez compris qu’au Québec, le “système de justice” n’est qu’une grosse caricature où seuls les riches obtiennent vraiment ce qu’ils veulent.

Les juges arrivent TELLEMENT TARD dans le processus et sont tellement obnubilés par les démonstrations des meilleurs avocats (payés par les riches pour terroriser “les autres”) qu’il est IMPOSSIBLE d’espérer obtenir même un semblant de justice, à moins d’être disposé (ou motivé) à tout mettre de côté dans sa vie pour livrer ce combat.

Ça n’a aucun sens que la justice, au Québec, soit aussi médiocre.

En assurant un meilleur accès à la justice à ceux qui en ont financièrement les moyens, le Québec se fait complice des riches et des puissants qui utilisent (voire, abusent) de ce mécanisme cruellement coûteux, long et complexe pour obtenir gain de cause… qu’ils aient raison ou non.

La justice au Québec, c’est n’importe quoi.

Les riches gagnent.

Les autres n’ont pas les moyens de gagner.

Pas assez de temps, pas capable de comprendre la terminologie juridique (son interprétation possible et sa portée) et surtout, pas assez d’argent pour embaucher de beaux parleurs qui pourront discuter avec la partie adverse aussi longtemps qu’ils seront payés. Un racket où les avocats et tout l’aparatchik juridique s’en met plein les poches mais où la justice est baillonnée au profit des riches.

Les avocats devraient avoir honte de fonctionner à 250$ de l’heure… c’est clairement de l’abus et comme les prix sont fixés au sein d’un (gros) oligopole d’avocats, c’est pensé pour l’enrichissement du plus petit nombre, sur le dos du plus grand nombre (vous et moi, en l’occurrence).

Les assistés sociaux bénéficient des services gratuits d’avocats, ce qui leur offre une opportunité de faire valoir leurs droits (ceux qui restent, après que les riches aient violé tous les autres, pour augmenter leur pouvoir ou leur richesse). Les membres des classes moyenne ou pauvre n’ont pas cette chance et doivent financer leurs propres causes. Tout ceci alors que les compagnies (qui abusent allègrement du système judiciaire) déduisent leurs frais d’avocats à 100%… quelle honte que ces “services” soient payés par l’ensemble des citoyens!

Comme le système actuel de justice ne fonctionne pas (et ne me parlez pas des petites créances où ça prends encore au moins un an pour passer et où il faut connaître un nombre inquiétant de dispositions pour ne pas déplaire à la Cour) alors il faut le réformer.

Comment réformer le système de justice?

Les idées ne manquent pas mais il faudrait refondre un code civil pro-citoyen où l’accès à la justice ne favorise plus les riches et où tout le monde peut rapidement faire valoir ses droits, sans crainte de se faire intimider ou déposséder.

L’énorme problème de l’actuelle mouture du système de justice (ou d’injustice, si l’on se fie aux abus continuels et systémiques qu’il engendre) doit être adressé, dès maintenant.

Il est impératif de remettre le citoyen aux commandes de la justice parce qu’en ce moment, ça ne fonctionne que pour les riches, à part de trop rares occasions.

Les Québécois méritent mieux que le racket judiciaire actuel… et il faut dénoncer l’avantage hautement préjudiciable des riches contre… les autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.