Il suffit de regarder, à travers le monde, pour constater que l’Islam n’est jamais compatible avec les autres idéologies.

Qu”il s’agisse d’autres religions ou encore, d’athéisme, l’Islam trouve à redire.

Sunnisme, chiisme, kharidjisme et des dizaines d’autres lectures de l’Islam, incluant des courants violents en pleine croissance comme le salafisme et le wahhabisme n’existent pas pour favoriser la cohabitation avec les non-Musulmans mais plutôt pour les dominer ou lorsque nécessaire, les éliminer.

N’ayant jamais été une religion de paix, la religion de l’Islam est un basée sur des écrits d’un prophète misogyne, sanguinaire, pédophile, polygame, manipulateur et menteur en plus d’être un grand amateur de bestialité.

Et les Musulmans du monde entier font l’impossible, aujourd’hui, pour vivre comme le leur a “enseigné” leur prophète.

Pathétique.

Mais vrai. Malheureusement.

Plus d’un milliard de purs et durs

Se réclamant d’une cohorte de plus de 1,5 milliards de Musulmans, de par le monde, l’Islam ne tolère rien sauf la domination totale.

La formule est simple.

Lorsque confronté à un Musulman, le non-Musulman a deux choix:

  • Se convertir à l’Islam, sur le champ et sans conditions… et commencer immédiatement à payer les taxes que cela suppose; ou
  • Mourir en se faisant trancher la tête.

Il n’y a pas de 3e option.

Lorsque l’Islam a suffisamment de force, habituellement par le nombre, la “religion” se transforme, via la Charia, en code de vie puis, en système politique islamiste.

La montée au pouvoir de l’Islam est évidemment facilitée par les esprits faibles qui refusent, généralement par aveuglément volontaire, de constater la menace que cette insidieuse religion guerrière, conflictuelle et mortelle représente.

Au Québec, nous avons notre lot d’esprits faibles qui se croient à l’abri des affres de l’Islam parce qu’ils se prosternent devant le promoteurs de la guerre contre les infidèles, à savoir les non-Musulmans.

Comme vous avez pu le voir plus haut, l’Islam sait attendre que les conditions soient réunies pour favoriser sa victoire. Et quand l’Islam se mobilise pour prendre le pouvoir, c’est la soumission totale à l’Islam qui attend les esprits faibles qui minimisent aujourd’hui les dangers de cette doctrine pseudo-religieuse toxique.

Ou alors, c’est la guerre avec ceux qui refusent de se soumettre à l’Islam. Avec toutes les horreurs que ça suppose.

Les mêmes horreurs qu’on voit à chaque semaine ailleurs dans le monde, où l’Islam cautionne la mort des “ennemis du jour” qui, pour une myriade de raisons souvent obscures, ont “insulté” Allah.

Oui, les amis imaginaires sont des stars, dans l’Islam.

Des amis imaginaires pour lesquels il est de bon ton de mourir, quitte à aller au paradis pour aller retrouver des vierges. Débile au cube et pourtant, des millions de Québécois à l’esprit faible se laissent marcher sur le corps par l’Islam. Incroyable mais vrai.

Écoutez TVA, Radio-Canada, CHOI Radio X, FM93.3, FM98.5, V et tant d’autres “grands médias” et constatez à quel point l’à-plat-ventrisme devant l’Islam est total. Incluant devant l’Islam radical et violent!

Ne cherchez pas de compatibilité

Au Québec, nous avons été gâtés avec une première vague d’immigration musulmane où les nouveaux arrivants FUYAIENT l’Islam.

Ces nouveaux québécois savaient que l’Islam était une religion de torture, de mensonges, de tromperies, de limitations et de mort. C’est pourquoi ils ont fui l’Islam pour venir vivre (entre autre), au Québec.

C’est pourquoi nous n’avons jamais eu le moindre problème avec ces Musulmans.

Ils gardaient leur religion pour ne pas que leur famille restée en territoire musulman ne soit harcelée ou tuée mais plus de 80% de ces Musulmans de “première génération” n’ont jamais mis les pieds dans une mosquée. Qui plus est, ils se sont intégrés à la perfection dans un Québec occidentalisé et ouvert.

Puis, sont arrivés les Islamistes dans les plus récentes vagues d’immigration et là, tout a basculé pour le pire.

Comme en France, en Angleterre, en Allemagne et en Suède, partout où les bien pensants ont usé de leur pouvoir pour MENTIR à leurs populations afin de minimiser le danger que représente l’Islam, le Québec aussi a vu exploser le nombre de mosquées, de femmes voilées et de barbus férus d’interprétations strictes du Coran.

Cette nouvelle vague de Musulmans nouvellement arrivés au Québec brisent notre cohésion sociale, s’opposent à toute forme de tolérance envers les non-Musulmans tout en défiant toute logique en traitant LES AUTRES de racistes, afin de stratégiquement mélanger les concepts de race et de religion.

Que ce soit clair, ces nouveaux arrivants musulmans livrent une guerre à l’Occident et dans notre cas, livrent une guerre sans merci à notre tissu social Québécois.

Ces Musulmans sont totalement incompatibles avec tous les autres peuples du monde, incluant avec les Québécois.

Qu’importe ce que les Québécois feront pour les accommoder, ces Musulmans ne seront JAMAIS contents tant qu’ils n’auront pas établi la Charia, dans leur nouveau Califat québécois.

L’Islam détruira le Québec comme il a détruit toutes les autres parties du monde où il a tout contaminé.

Intégrer l’Islam à une société laïque comme le Québec, c’est aussi impensable que de brasser de la gravelle dans de l’eau en pensant que ça va finir par se mélanger.

La gravelle ne se mélangera JAMAIS à l’eau, pas plus que l’Islam va s’intégrer à la société laïque du Québec.

Ou alors, peut-être que la gravelle va donner temporairement l’impression de se mélanger pour mieux se positionner pour TROMPER sa société d’accueil trop naïve.

L’Islam, c’est de la gravelle.

Brassez sans fin, ça ne donnera rien. Les Musulmans sont irrécupérables. Leurs doctrines sont fondées sur la soumission ou la mort de tous les non-Musulmans et pour eux, tous les coups (même les plus vils) sont non-seulement permis mais encouragés.

Québec en danger

Les Musulmans qui ont fui les horreurs de l’Islam sont les premiers, aujourd’hui, à mettre en garde les Québécois.

Ces Musulmans qui ne pratiquent jamais l’Islam savent ce qui rend cette “religion de paix” si dangereuse et ils ne veulent pas, eux non-plus, voir cette maladie idéologique venir répandre son venin infecte ici, aussi.

Les esprits faibles du Québec sont les nouveaux esclaves des idéologues islamistes. Ce sont ces Québécois indignes qui préfèrent dire à leurs jeunes filles qui se font violer de se taire plutôt que de “causer un préjudice” au barbu qui agissait comme son prophète.

Tous les “grands médias” québécois, les maires, les élus et les policiers chantent les vertus de l’Islam à l’unisson.

Pour les esprits faibles qui ne l’auraient pas encore compris, c’est une stratégie de division, dans un premier temps suivie d’une stratégie de remplacement graduel.

Aussi simple que ça.

À l’ère de l’intelligence artificielle, de la robotisation et l’automatisation, l’élite blanche a besoin d’Islamistes qui craignent leur ami imaginaire et qui leur obéira pour les servir.

Les Musulmans seront maintenus dans une connaissance avancée de la fiction que représente le Coran, à savoir leur nouvelle prison idéologique. Ça fait déjà le bonheur de l’Élite qui contrôle mieux par la peur que par la raison. Et quoi de mieux que l’Islam pour contrôler par la peur.

L’agenda est le même partout où il y a des Occidentaux.

C’est la revanche du Tier-monde contre le monde Occidental. L’Élite élimine sa “compétition occidentale” en la remplaçant avec des Musulmans. Simple comme bonjour.

Alors pour ces raisons et bien d’autres, il faut mettre fin ipso-facto aux délires pro-Islamistes, au Québec.

Shares