Insupportable Disney

À lire aussi

Survol du système de santé et de services sociaux, au Québec

Même si vous entendez parler des CLSC, des CIUSSS et des "agences de santé publique" qui oeuvrent...

La revanche des microplastiques

Impossible d'éviter la présence du plastique dans nos vies. Certains items comme les automobiles,...

L'achat d'un diamant est-il encore nécessaire?

Les diamants sont les pierres précieuses les plus populaires, au monde. Il y a...

Êtes-vous encore capables d’avaler la bouette idéologiquement douteuse de Disney?

Dans ses parcs thématiques, dans sa musique, dans ses livres et surtout dans ses films, le jupon de ses positions dépasse et tape royalement sur les nerfs.

Quiconque a un minimum de conscience remarque rapidement la déchéance qui gravite dans l’écosystème de Disney.

Au Québec, ils ont fait appel à Véronique Cloutier pour revamper leur image mais entre visiter Disney World, à Orlando et faire quelque chose de plus familial, avec ses enfants, comme aller parcourir une belle piste cyclable, avec des arrêts gastronomiques mémorables, le choix est facile. Au plan financier aussi, ça fait tellement plus de sens.

On aurait été à la place de Véronique Cloutier qu’on aurait assurément été tentés de mettre la main sur le cachet qui accompagne cette campagne de publicité mais en tant que client informé, même les sourires plastiques de Véro n’arriveront pas à vous convaincre que Disney veut autre chose que l’argent dans votre compte de banque!

Disney, c’est l’hégémonie culturelle américaine à son meilleur avec son approche de capitalisme sauvage, partout où il passe. Disney est un instrument de domination commerciale et pour cet empire, tous les coups sont permis, même contre la “petite compétition”. En anglais, on dit “crony capitalism” en faisant référence à leur capitalisme crapuleux (par opposition à la saine concurrence, idéalisée par ceux qui défendent le principe fondateur du capitalisme).

disney-world-a-orlando

Alors qui se surprendra que Disney, entre autre chose, vienne d’annoncer qu’il modulera les prix d’entrées de ses parcs d’attraction selon “la demande“? En effet, les prix varieront de 5$ en moins à 20$ en plus, selon qu’il y ait ou non une forte affluence. Ainsi, un mercredi de septembre, vous pourriez payer moins cher pour votre billet d’entrée mais tous les autres moments où vous ne travaillez pas et que vous pouvez y aller, pour vrai, ce sera jusqu’à 20$ de plus. Vous voyez l’arnaque! Mais ça, c’est comme Uber pour les trajets en taxi ou Lyft pour le co-voiturage, c’est plus cher selon le contexte. Ça donne une idée que Disney est dans son business pour maximiser ses profits et non pour offrir des “moments de bonheur en famille”. Écoutez ce que je dis et ne regardez pas ce que je fais pourrait être un slogan approprié, pour Disney.

Mais s’il n’y avait que le prix pour ses offres commerciales, ce serait juste ça mais il y a pire, bien pire, soit leur dégradante idéologie qui empoisonne presque tout ce qu’ils produisent, co-produisent ou influencent.

On parle d’une dérive si importante qu’elle ne peut avoir eu lieu par le fruit du hasard. La source de la vision pervertie de Disney vient d’en haut. Tout en haut, dans les bureaux de la direction où tout ce qui est suggestif et vil gagne sur la beauté et les vraies valeurs familiales.

Par exemple, voici de quoi est fait l’offre de Disney…

  • Promotion des horoscopes
  • Lubricité
  • Danse lascive et sensuelle (dans les mauvais contextes)
  • Rock’n Roll (utilisé pour valoriser l’irrespect)
  • Jupes très courtes (trop courtes, pour des films destinés aux familles)
  • Vantardise
  • Désobéissance (envers les parents et la société)
  • Filles à moitié déshabillées
  • Nouvel âge (s’éloigner de sa propre vérité)
  • Pédophilie (et oui, vive Disney)
  • Féminisme (incluant la version hystérique)
  • Libéralisme (pour nous donner l’illusion de choix)
  • Absence de divinité (pour valoriser l’aspect matériel au lieu de l’aspect divin, en général)
  • Paganisme
  • Mode de vie associé aux clubs de nuit (alcool, débauche)
  • Musique rap (paroles dégradantes, attitude de souteneur)
  • Nudité
  • Ingratitude
  • Égoïsme
  • Sorcellerie (surtout de jeunes filles devenues sorcières)
  • Perversion sexuelle
  • Sexe avant le mariage (ou une union formelle)
  • Imprudence (souvent via la désobéissance ayant trait à des directives parentales)
  • Satanisme (valorisation de démons)
  • Homosexualité (présentée à de très jeunes publics, sans explications)
  • Déception
  • Mensonges (toujours trouver des justifications pour défendre l’indéfendable)

Ainsi qu’une foule d’autres formes d’attaques vicieuses contre à peu près tout ce qui est beau, grand et véritablement agréable, dans notre monde.

lucifer-disney
lion-king-perversion
chateau-disney-666

Disney veut former les esprits et diriger son troupeau de consommateurs alors elle nivelle tout vers le bas, au plan idéologique, afin d’en appeler aux plus bas instincts de ses publics ciblés.

Qu’importe les dégâts, si Disney peut s’enrichir, elle le fait.

Comment être complice de Disney et de son agenda de malveillance, en tant que parent? En tant qu’enfant qui grandit et qui finit par voir au travers de cette parade de mensonges, ça devient carrément insupportable!

Disney vous martèlera le même message, via tous ses “canaux publicitaires”. Le but est de vous vider les poches. D’ailleurs, une visite à Disney World ressemble désormais à une gigantesques infopub. Des affiches partout, des mascottes, des bandes-annonces, du matériel promotionnel et des boutiques entières consacrées à la nouvelle vedette du moment, qu’elle soit humaine ou inventée, le but étant de jouer la corde de vos émotions jusqu’à ce que vous disiez “oui”, encore et encore. Faire sonner la caisse, sans fin!

walt-disney-franc-macon

Il faut savoir qu’à la base, Walt Disney lui-même était un franc-maçon initié aux rites du 33e degré. Même après la mort de Walt, l’empire Disney a été un incubateur idéologique de la franc-maçonnerie. Le contrôle des masses par l’avilissement des valeurs fonctionne encore autant, aujourd’hui… sinon plus, grâce au pouvoir de la suggestion qui se trouve portée par plus de canaux publicitaires que jamais auparavant.

Ainsi, Disney est devenu insupportable.

Pour écouter un film de Disney, il faut sans cesse être attentif au deuxième degré dans tous les scénarios et dans les choix de répliques, entre les personnages.

Il y a une raison à tout et il ne faut jamais baisser la garde et se laisser entraîner dans des idées volontairement malveillantes qui s’avèrent trop souvent être des pièges pour mieux contrôler “le bétail” dans leur “enclos commercial”.

Ayant mis l’essentiel de leurs employés américains à la porte, après les avoir forcé à former leurs remplaçants, issus de pays où la main d’œuvre bon marché est abondante, Disney opère aujourd’hui des profits stupéfiants mais leur avarice n’a pas de fin alors ils continuent d’exercer leur capitalisme sauvage, partout où ils le peuvent.

Devant et derrière l’écran, c’est la même approche inhumaine.

La partie magique de Disney, elle a lieu entre nos deux oreilles parce qu’on s’imagine ce qu’il devrait s’en émaner mais la réalité, elle, est toute autre.

Alors soyez vigilants, n’ayez pas peur de critiquer la bête qu’est devenue la créature commerciale de Walt et établissez vos propres valeurs, basées sur ce qu’il y a de plus beau et de plus noble, à l’intérieur de vous.

Claude Gélinashttps://videos.claude.ca/
Passionné des communications numériques, du développement web, de l'infographie et des avancées technologiques, au sens large.

Laisser un commentaire

Plus récents billets

L'Iran a tué 176 passagers, par erreur?

À bord du Boeing 737-800 de la compagnie Ukraine International Airlines (UIA), tous ont péri. Atrocement. Ultimement,...

Mort du terroriste Souleimani

C'est ainsi que nos médias auraient dû titrer la nouvelle de la riposte armée des États-Unis de Donald Trump contre le ...

Regard sur la production minérale canadienne

On pense à tort que le Canada n'a de richesses que dans ses grands-centre urbanisés mais voilà, les vrais trésors se trouvent...

Et si l'application stricte de la Charia pouvait devenir un accommodement?

Les Musulmans ayant immigré au Québec pour venir installer ici le système politico-religieux oppressif qu'ils ont fui, dans leur pays, manquent de...

La manière dont les organisations caritatives s'enrichissent, sans fin

Sans devoir les nommer, une à une, voici le manuel d'instruction pour multiplier sans fin la richesse d'une organisation caritative, aux dépens...

D'autres billets à découvrir

neque. lectus ultricies tristique ante. commodo