Identifier ces poisons qui nous entourent

Composés toxiques...À en croire les publicités des manufacturiers, les slogans des revendeurs et les sceaux de certification des gouvernements, tout ce qu’on peut acheter dans les pharmacies, les épiceries et les quincailleries ne pose pas de danger imminent pour notre santé.

Faux.

C’est tout le contraire, en fait!

Alors que le battage publicitaire ne cesse de nous pousser dans le piège de la surconsommation, le vrai danger n’est pas seulement l’endettement pour se payer tous ces “trucs indispensables” mais bien le danger imminent que ces items peuvent représenter pour notre santé.

Nous avons encore tout frais en mémoire le scandale des biberons pour bébés qui contiennent du bisphenol A, une substance qui comporte plusieurs risques pour la santé ou encore ces jouets, provenant de Chine, dont les peintures contenaient du plomb — il y a là de quoi inquiéter les consommateurs qui, dans une large mesure, ignorent la toxicité des milliers de substances chimiques avec lesquelles ils viennent en contact, sur une base quotidienne.

Plus on s’informe sur la toxicité des items qui sont vendus au Canada, plus on se sent comme de vulgaires cobayes, bombardés d’un douteux cocktail chimique qui nous intoxique insidieusement un peu plus, avec chaque jour qui passe.

L’éducation demeure le meilleur moyen d’échapper aux dangers toxiques qui nous guettent. En ce sens, vous pouvez commencer par éviter les produits toxiques qui suivent, tel que mentionné dans le livre Zéro Toxique, écrit par Marc Geet Éthier:

  • Téflon – Inventé par DuPont, le téflon ou tétrafluoroéthylène dégage, lorsqu’il est chauffé, des vapeurs fatales pour les oiseaux et nocives pour les humains;
  • Sacs de “pop corn” – Il se trouve que le revêtement intérieur des sachets de maïs soufflé pour micro-ondes contient du PCF (composés polyfluorés) pour éviter que le gras le traverse ce qui, par conséquent, transmet beaucoup d’antiadhésif à l’aliment;
  • Produits pour la peau – La majorité contiennent des nanoparticules donc l’innocuité n’a jamais été établie.
  • Phtalates – Contenus dans les produits de beauté et de soins corporels, les phtalates sont reliés à la féminisation des bébés mâles;
  • Polybromobiphényles – Les matelas ainsi que les canapés contiennent souvent des retardateurs de flammes polybromés qui causent des dommages cérébraux permanents aux animaux;
  • Bouteilles d’eau – Certaines bouteilles d’eau en plastique (numéro 3 et 7, sous la bouteille) sont en polyucarbonate et laisseraient du bisphénol A s’écouler dans l’eau.
  • Protecteurs de tissus et de tapis – Ils peuvent causer le cancer et entraîner des dérèglements hormonaux;
  • Bois verni ACC – Attention aux patios de bois traité! En effet, le bois verni ACC a été commercialisé pendant plus de 20 ans avant que des chercheurs ne démontrent qu’il laissait suinter de l’arsenic (il est désormais interdit);
  • Aliments contaminés – Les aliments les plus fortement contaminés par les pesticipes sont la pêche, la pomme, le poivron et le céleri;
  • Charcuteries – Certaines charcuteries contiennent des nitrites pour en conserver la couleur rosée, ce qui accroit les risques de cancer.

Les substances chimiques non réglementées, et elles sont légions, s’accumulent dans l’organisme et altèrent la santé. Les victimes n’aboutissent pas nécessairement tout-de-suite à l’urgence mais à la longue, il est difficile d’échapper à l’effet de ces produits toxiques.

Si vous vous demandez pourquoi les gouvernements tolèrent encore que des produits aussi dangereux soient vendus au public, vous n’êtes pas seuls alors ce serait probablement un bon moment pour avoir une petite discussion avec votre député!

Tags: poisons, produits toxiques, toxinnes, bisphénol a, téflon, vernis, intoxication, santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.