Harper et ses 490MM$ pour l’armée

En période électorale, les Conservateurs aiment pavoiser à propos de leurs “réalisations” mais force est d’admettre qu’ils se sont fait plutôt discrets sur les 490 milliards de dollars qu’il planifient de verser à l’armée, au cours de 20 prochaines années.

En canalisant autant d’argent dans l’armée —comparez cette somme aux 700MM$ du “fonds de sauvetage” de Wall Street— il ne restera plus rien pour des dossiers “secondaires” comme…

  • la santé publique;
  • la pauvreté chez les enfants; ou
  • la lutte aux changements climatiques.

Stephen Harper, dans la soirée du 20 juin 2008, a passé ce plan en douce et s’il est réélu avec une majorité au Parlement, il fait aucun doute qu’il votera immédiatement ce “plan” afin qu’il prenne force de loi et soit impossible à “défaire” pour les gouvernements qui pourraient lui succéder.

Pour Harper et ses sympathiques complices, il s’agit de transformer le Canada en “Pentagone du Nord”, selon les préférences de criminels qui gèrent actuellement la Maison Blanche et qui sont en train de mener une guerre ouverte contre le peuple américain — la plus récente salve étant la crise financière planifiée qui fait énormément de tort à ce qu’il reste de la “classe moyenne” américaine tout en “sauvant” les banquiers déjà milliardaires… ça donne une idée de l’ampleur de l’imposture.

Les Canadiens ne veulent rien savoir de transformer le Canada en “client du complexe militaro-industriel américain” parce qu’il est inutile de se leurrer, le plus gros des 490 milliards de dollars du plan de Stephen Harper et de ses “conservateurs” va directement dans les poches des riches industrialistes basés à l’extérieur du Canada, en majorité aux États-Unis.

Pas une proverbiale cenne pour bâtir nos propres armes.

Selon Harper, presque tout ce avec quoi on est censés “se protéger” doit venir de l’étranger, nous rendant dès lors dépendants de leur bon vouloir et nous emprisonnant dans une filière diplomatique qui ressemble à une prison.

Plusieurs Québécois et Montréalais se demandent ce que cache Stephen Harper derrière son sourire-plastique mais voilà, son plan de “490MM$ pour l’armée” montre à quel point il n’est qu’un exécutant pour les globalistes qui veulent continuer à endetter les “citoyens libres de la planète” afin de les faire sombrer, eux aussi, dans le souc sans merci de l’esclavage économique.

On comprend alors pourquoi Harper met autant d’efforts à museler ses candidats!

C’est d’ailleurs surprenant que les partis politiques adverses ne soient pas tombés à bras raccourcis sur le gouvernement Harper qui essaie d’endetter les Canadiens (et leurs enfants, pour de nombreuses générations) pour enrichir unilatéralement les vrais terroristes de la planète, à savoir tous les intervenants liés à George W. Bush et son complexe militaro-industriel qui ruine les États-Unis, empoisonne la planète (notamment avec les centaines de tonnes d’uranium dans ses armes) et tue sans réserve des citoyens qui ne veulent rien savoir des guerres illégales menées de manière criminelle par le Pentagone.

Les âmes sensibles qui n’ont pas assez de jugement pour voir le danger des politiques de Stephen Harper devraient se réveiller parce que ce n’est pas en réduisant le Canada au statut de succursale guerrière des criminels qui dirigent les États-Unis qu’on va bâtir un pays respectable où il fait bon vivre.

Au contraire, on se creusera un grand trou où, sans grande surprise, on finira par s’empêtrer.

Stephen Harper a fait de bonnes choses lors de son passage au pouvoir mais rien ne pourra contre-balancer la spectaculaire descente aux enfers annoncée par son plan pro-militariste, pro-lobby américain et profondément anti-Canadien.

Vu l’obstination de Stephen Harper à nous réduire à l’esclavage, sous la botte sauvage des criminels à la tête des États-Unis, on pourrait peut-être demander au premier ministre sortant de renommer sa formation politique “Parti pro-armée, pro-guerre et pro-endettement”.

Avec ses 490MM$ d’endettement des Canadiens, on est loin de sa réduction de 2% sur la TPS!

Le plus drôle (ou pathétique, c’est selon), c’est quand Harper s’en prend à Stéphane Dion qui veut investir 70MM$ sur 10 ans pour nos infrastructures.

Stephen Harper perd toute crédibilité en essayant de convaincre les Canadiens qu’il vaut mieux aller envahir illégalement des pays, à l’autre bout de la terre et tuer une floppée d’enfants innocents, que de s’occuper d’entretenir notre propre pays — Dion a plein de squelettes dans son placard mais là, Harper sonne faux, sur toute la ligne!

Lisez un article complet sur ce sujet, en version anglaise.

Tags: stephen harper, agenda de guerre, dépenses militaires éhontées, endettement des canadiens, 490 milliards, dette fédérale, lobby américain de la guerre, pro-bush, pro-guerre, destruction, mort, guerres illégales, pentagone, criminels à la maison blanche, montréalais qui veulent la vérité, québécois, canadiens

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.