22 députés pour la CAQ

La Coalition avenir Québec a fait élire 22 députés sur 125, pour les 4 prochaines années où la 41e législature siègera, à l’Assemblée nationale.

François Legault a affirmé qu’il serait chef de la CAQ pour les 4 prochaines années, au cours de son discours faisant suite au dévoilement des résultats du vote.

Le chef Caquiste s’est dit très heureux de sa performance qui, selon les observateurs, constitue une victoire, surtout qu’en début de campagne, le parti semblait perdu (si l’on se fiait aux sondages) et il était question de sauver les meubles. Au final, avec 22 députés élus, le parti est en meilleure position qu’avant le déclenchement des élections.

francois-legault-avril-2014-2 francois-legault-avril-2014-3

On ne peut cependant pas en dire autant du PQ qui a mangé une proverbiale volée de bois vert d’un bout à l’autre du Québec où l’appel à l’indépendance de Pierre-Karl Péladeau n’a clairement pas passé, à la faveur du discours libéral qui garantissait que le dit référendum (tant redouté par les fédéralistes) n’aurait pas lieu.

Puisque la position anti-référendum était si forte, la CAQ anti-souveraineté de François Legault en a aussi profité… mais les Libéraux de Philippe Couillard ont vraiment raflé la mise, pour ainsi dire, dans 70 circonscriptions ce qui lui donne une majorité absolue, pour 4 longues années.

Il faut avouer que François Legault visait plus haut que 22 députés élus.

Son discours, à la fin de la campagne, était celui d’un chef de l’opposition qui voulait en découdre avec le gouvernement afin de soulager les familles qui étouffent sous les taxes et la bureaucratie.

Les idées de la CAQ, incluant le Projet St-Laurent, tenaient la route et n’engageaient pas les finances de l’État dans des montages trop exotiques mais là, avec les Libéraux au pouvoir pendant 4 ans, les goussets de notre bourse collective seront ouverts et accessibles à tous les entrepreneurs… peut-être même aux “amis de la grande famille libérale”… qui sait?

francois-legault-avril-2014-4 francois-legault-avril-2014-1

La CAQ a donc 4 ans pour prouver aux Québécois que c’est sous sa gouverne que notre destin peut s’améliorer. C’est comme si la prochaine campagne électorale provinciale (en 2018) commençait maintenant!

Alors, un Parti libéral majoritaire, le Parti québécois en tant qu’opposition officielle et la Coalition avenir Québec comme 2e opposition officielle (très près du PQ) et 3 députés de Québec solidaire qui ajouteront une belle variété aux idées véhiculées à l’Assemblée nationale. Ce n’est pas le scénario idéal de François Legault mais vu le raz-de-marée libéral, ce n’est vraiment pas si mal que ça.

Notons que François Legault a eu de bons mots pour les chefs des formations auxquelles il a livré bataille. Philippe Couillard, Pauline Marois et Françoise David ont tous été salués.

Alors bravo à François Legault pour sa victoire dans Terrebonne et surtout, bonne chance dans l’opposition pendant un autre 4 ans… pas idéal mais mieux qu’une défaite!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.